2 juillet 2013

Communiqué de presse des élus au CA du collège Fernand Léger : non aux suppressions d’emplois d’assistants pédagogiques :

Suite à la décision ministérielle de supprimer 2000 emplois d’assistants d’éducation dans les établissements du premier et second degré, le rectorat de Rouen a communiqué aux établissements la répartition des 123 suppressions qui touchent l’académie de Rouen.

Le collège Fernand Léger du Petit-Quevilly fait parti des établissements touchés. Au conseil d’administration de l’établissement du 27 juin dernier les élus du personnel, des élèves et des parents d’élève ont déposé une motion pour protester contre cette suppression.

En effet cette suppression pourra perturber gravement le bon fonctionnement de l’établissement en fragilisant une équipe soudée et mobilisée pour la réussite de tous nos élèves.

Nous apprenons ces suppressions au moment ou le ministre annonce 10000 emplois aidés dans le second degré ce qui donne un goût encore plus amer aux suppressions d’emploi subies.

(voir le communiqué national du SNES-FSU : https://www.snes.edu/10-000-emplois-certes-mais-un.html)