3 mars 2013

Conférence le 9 mars à Rouen : « droit des femmes, un enjeu planétaire »

En marge de la Semaine pour les droits des femmes organisée par le Collectif rouennais pour les droits des femmes du 4 au 8 mars, le CRÉAL-76 (Comité de Réflexion et d’Action Laïque de la Seine-Maritime) propose une conférence.

Samedi 9 mars, 15H - La Halle aux Toiles ROUEN

LAÏCITÉ ET DROITS DES FEMMES, UN ENJEU PLANÉTAIRE

avec

Soad Baba-Aïssa, Militante féministe laïque, Porte-parole du Parti pour la Laïcité et la Démocratie en Algérie (PLD) dans la section Immigration

"Les droits des Femmes sont un véritable enjeu planétaire et il requiert toute notre détermination à combattre les politiques qui hypothèquent leur évolution, voire favorisent leur régression. Si la question de la laïcité et de l’égalité des droits ne sont pas posées comme une priorité politique, pour la garantie des libertés et des droits égalitaires, nous risquons de voir s’accélérer le processus de la montée des intégrismes qui menacent nos libertés.
Les droits des femmes ne sont ni secondaires ni négociables, et aucune politique ne pourra prétendre défendre l’humanité entière si elle ignore les droits des femmes
."

Dans un monde

caractérisé par un profond bouleversement des structures économiques, sociales ou culturelles, la Laïcité apparaît comme le principe incontournable sans lequel il serait illusoire de prétendre vouloir remédier à l’inquiétude, l’angoisse, l’indifférence, l’abandon de la notion de responsabilité, la violence .

Dans l’Union Européenne,

rares sont les pays se réclamant de la Laïcité, de nombreux mouvements existent pour se libérer des logiques concordataires qui y prévalent.

Dans une société

de plus en plus multiculturelle, la Laïcité doit permettre aux individus de coopérer et d’ harmoniser leurs différences pour se garder des dangers du communautarisme.

En France même,

la Laïcité est loin d’être pleinement acceptée. cette disposition subit encore des restrictions géographiques que certains voudraient voir étendues à l’ensemble du territoire.

Dans les domaines

des sciences, de la culture, de la création artistique, de l’information, de la communication, l’intérêt général et le respect de la personne humaine doivent être les seuls critères de progrès et la Laïcité doit en être le garant face aux lobbies d’intérêts particuliers ou communautaires.