L’académie de Rouen étant académie pilote pour la remontée automatique des notes dans l’application « admission post-bac », certains établissements avaient accepté de participer à cette remontée automatique des notes et appréciations.

Or il s’avère que cette application ne fonctionne pas et que de très nombreuses erreurs (libellé des matières, notes ou appréciations) sont apparues. La vérification des dossiers étant matériellement impossible, les établissements concernés, afin de ne pas pénaliser les élèves, ont décidé de ne plus participer à la remontée automatique et ont ainsi dû procéder au déverrouillage des dossiers à l’intention des élèves et familles.

Concrètement, cela signifie que les élèves, sous leur entière responsabilité et celle de leurs parents, peuvent effectuer des modifications. Cela ne vaudrait que pour les notes et appréciations de Première (à vérifier).

Si nous comprenons le souhait légitime de permettre aux élèves de constituer des dossiers exacts et ainsi de ne pas les desservir vis-à-vis d’élèves d’autres établissements, nous sommes néanmoins surpris voire choqués de constater qu’ils puissent avoir accès aussi aisément à leur dossier pour le modifier et nous demandons que soit officiellement mise en place une mesure de contrôle. S’il est vrai que les élèves ne doivent pas souffrir d’une carence du système, la crédibilité des enseignants, de leurs notes et de leurs appréciations, doit également être préservée.

La section SNES du lycée A. Briand (Evreux)