Devant l’impossibilité d’établir un dialogue constructif depuis un an avec la nouvelle direction de l’établissement, les enseignants du lycée B. Pascal ont décidé de se mettre en grève dès la rentrée afin de sensibiliser le Rectorat et la communauté éducative sur les dysfonctionnements et la dégradation de l’atmosphère de travail, qui ne nous permettent pas d’accomplir sereinement notre mission éducative auprès des élèves.

En parallèle, des choix arbitraires de la direction dans la répartition des moyens et l’organisation des services des collègues ne nous paraissent pas acceptables, alors que d’autres solutions avaient été proposées par les enseignants.