17 janvier 2013

Le lycée pablo Neruda à Dieppe se mobilise contre la fermeture d’un BTS et d’une classe de 2nde

Communiqué de presse

Suite à la réunion souhaitée par Patrice Gault, président de Dieppe Méca Energies et qui s’est déroulée ce matin au lycée Neruda, en présence de :
- Monsieur Alain Le Vern, Président de région
- Madame Le Bourg directrice régionale des lycées,
- d’une quinzaine d’industriels du territoire dieppois de la grappe Dieppe Méca Energies,
- d’un représentant du rectorat, Monsieur Lan Sun luk, inspecteur pédagogique régional,
- de l’équipe de direction du lycée,
- et des représentants du personnel enseignant.

Notre inquiétude reste entière quant à l’avenir du recrutement d’élèves au sein du lycée et ce malgré les échanges constructifs entre les différentes parties.

Malgré les postes non pourvus actuellement et les futurs besoins exprimés à plusieurs reprises par les industriels présents (30 emplois par an pendant 10 ans à pouvoir dans la filière métallurgie), le rectorat reste sur sa position de fermeture du BTS IPM ainsi que sur la suppression d’une classe de seconde au lycée Neruda confirmant les propos tenus par les instances rectorales hier soir lors de l’audience accordée à une délégation d’enseignants du lycée. Cette position est justifiée par un faible taux d’attractivité du BTS IPM et des formations technologiques en général, alors que le taux d’employabilité est bon.

Bien que le Président de région est conscient que ces différentes filières de formation sont porteuses d’emploi sur le bassin dieppois, Monsieur Le Vern a signalé qu’il n’était pas de ses compétences d’ouvrir ou de fermer des sections de formation initiale.

Il est à noter que le discours gouvernemental de réindustrialisation du pays n’est pas suivi localement des actes nécessaires.

Cette ambition de réindustrialisation passe par une réelle mobilisation générale des différentes parties prenantes (rectorat, région, industriels) pour la promotion des métiers industriels accessibles par les formations technologiques et scientifiques proposées dans des lycées d’enseignement général et technologique tel que le lycée Pablo Neruda de Dieppe. Dans ce cadre nous considérons indispensables le maintien du BTS IPM ainsi que le maintien et le développement du recrutement en seconde pour le territoire dieppois.

Section SNES
Lycée Neruda Dieppe