Arrêt de travail sur le temps du midi, motion en CA et lettre aux parents, les enseignants dénoncent les effectifs trop lourds (36 en Secondes) et les emplois du temps impossibles (certains élèves qui suivent des options n’ont pas de pause le midi). L’augmentation des effectifs n’a pas été anticipée et les locaux ne sont plus adaptés (établissement prévu pour 900 élèves alors qu’il en accueille cette année 1400).