Le SNES, afin d’anticiper tout problème dans le déroulement des procédures du baccalauréat, a interpellé le Rectorat pour demander le report de toutes les réunions prévues le jeudi 24 juin, jour de grève interprofessionnelle.

Nous faisons le constat de l’absolue surdité du Rectorat, qui a refusé que les réunions d’entente restreinte, commissions d’harmonisation, remise des copies soient reportées.

Madame le Recteur assumerait donc la responsabilité des dysfonctionnements qui pourraient résulter de l’absence de nombreux collègues à ces réunions.