Une élève de première S du lycée Ango, Jessica, scolarisée de manière tout à fait ordinaire en France depuis cinq ans (et possédant une bourse au mérite attribuée par l’Etat), est aujourd’hui menacée d’expulsion avec sa mère et son frêre.
A quelques jours du Bac, la famille pourtant parfaitement intégrée s’est vu refuser l’autorisation de vivre en France.
Seule la mobilisation peut désormais empêcher l’expulsion de Jessica, de son frêre (également scolarisé) et de leur mère vers la république du Congo.

Un rassemblement, initié par les collègues et les élèves du lycée, a eu lieu le lundi 7 juin à 11 h devant le lycée Ango.
Les 1500 personnes présentes ont ensuite manifesté dans les rues de Dieppe.

Le SNES était bien sur présent pour apporter tout son soutien à Jessica et sa famille.
Des hommes et femmes politiques (Sébastien Jumel, maire de Dieppe et Sandrine Hurel, député) tenaient aussi à exprimer leur soutien.
Une délégation, composée entre autre de représentants de RESF et du SNES, a été reçue à la sous préfecture afin de demander la régularisation de la famille à titre humanitaire.

Prochain rendez vous : vendredi 11 juin pour une cérémonie de parrainage républicain de la famille à 17 h à la mairie de Dieppe.

Le SNES reste attentif et mobilisé sur cette situation.