19 avril 2016

ACTUALITES

Contre l’expulsion de la famille Tamoyan à Sotteville-lès-Rouen

Fin mars, les enseignant-e-s des collèges Jean Zay et Émile Zola de Sotteville-lès-Rouen découvrent que 2 élèves, frère et soeur, scolarisés respectivement en 4e et en 6e dans les 2 établissements, sont menacés d’expulsion avec leur parents et leur petit frère de 18 mois vers l’Arménie.

Le choc est rude pour les équipes pédagogiques, puis pour les parents d’élèves informés puisque rien ne pouvait laisser imaginer cette situation d’urgence pour ces élèves, scolarisés depuis 4 ans et parfaitement intégré-e-s dans leur classe et leur collège.

D’autant que toute la famille proche (les grands-parents, les 2 oncles et leur famille) vivent dans l’agglomération rouennaise et sont régularisés depuis longtemps déjà en raison des menaces qui pèsent sur la communauté yézide en Arménie.

Avec l’aide précieuse de RESF (Réseau Éducation Sans Frontières), un comité de soutien est rapidement créé et plusieurs initiatives sont organisées pendant les vacances scolaires (pétitions sur les marchés, plus de 1000 signatures déjà, 2 rassemblements d’une cinquantaine de personnes devant la préfecture, conférences de presse …). Le comité de soutien est même amené à se mobiliser dans l’urgence lundi 11 avril à 8H pour empêcher l’expulsion de la famille par les policiers de la PAF.

A force d’insistance, un rendez-vous est obtenu à la préfecture avec le directeur de cabinet de la préfète vendredi 15 avril : on nous promet un réexamen de la situation de la famille et la possibilité de reprise d’une vie « normale », sous-entendu, la police n’ira pas les rechercher.

Pour continuer à faire pression sur la préfecture et montrer à quel point cette situation inadmissible est vécue comme une injustice par l’ensemble de la communauté éducative, en particulier les élèves des 2 collèges, une grande chaîne humaine sera organisée mercredi 20 avril à partir de 12H entre les 2 établissements (rendez-vous à 12H devant le collège Zola ou 12H15 devant Jean Zay car les horaires de sortie ne sont pas les mêmes).

La présence du plus grand nombre est vivement souhaitée, pour montrer concrètement à cette famille et plus généralement aux collégiens que l’injustice n’est pas une fatalité, que la solidarité peut être gagnante et que nous nous engageons à les protéger.

Pour signer la pétition :
https://www.change.org/p/pr%C3%A9fecture-de-rouen-contre-l-expulsion-de-la-famille-tamoyan-de-sotteville-l%C3%A8s-rouen