MERCREDI 19 FÉVRIER


Collège René Coty - AUFFAY

MOTION AUFFAY

Collège LE NEUBOURG

– Motion pour des moyens supplémentaires (adressée à Mme le Recteur) :

Le conseil d’administration du collège Pierre Corneille siégeant en date du 10/02/2014 vous informe que :

Les problèmes du collège du Neubourg déjà présentés au C.A. du 2 décembre 2013 n’ont toujours pas trouvé de solution satisfaisante.
L’accueil des élèves et les enseignements ne se font pas dans des conditions acceptables.

Le C.A. réclame des moyens supplémentaires :

1. Deux assistants d’éducation à temps plein pour assurer l’encadrement et la sécurité des élèves.
Certes, des C.U.I ont été recrutés mais ils ne couvrent pas tous les besoins et restent des contrats précaires.
2. Un poste de documentaliste pour la rentrée prochaine et, en attendant, une aide documentaliste afin de permettre au CDI de fonctionner correctement.
3. Une assistante sociale.
4. Un budget pour que tous les élèves de l’établissement aient un manuel pour chaque matière.
5. Des moyens horaires abondés pour diminuer les effectifs par classe. En effet, la DHG, bien que meilleure que l’année dernière, prévoit des effectifs encore chargés.

Motion votée : 22 pour, 3 abstentions.

LUNDI 17 FÉVRIER

Collège A. Marie Barentin

80% grévistes ce matin.
Nous sommes restés 1h devant la grille avec nos banderoles puis nous nous sommes dirigés vers le centre commercial. Lors du trajet nous nous sommes arrêtés une demi heure à un rond point pour diffuser des tracts. Tracts également diffusés à Carrefour.
Nous sommes descendus à Barentin centre où nous avons été reçus à la mairie par le maire.

Communiqué de presse

MOUVEMENT DE GREVE AU COLLEGE ANDRE MARIE DE BARENTIN

Lundi 17 février, une grande majorité ( 80 % ) des professeurs du Collège André Marie de Barentin était en grève devant leur établissement. Les enseignants étaient largement soutenus par des parents présents sur place et par ceux qui n’ont pas envoyé leurs enfants au Collège.
Les enseignants et les parents protestent contre la baisse des moyens horaires alloués par l’inspection académique. Cette diminution entraîne la suppression de deux classes et la surcharge des classes restantes. Les enseignants et les parents estiment que cette mesure menace la qualité de l’enseignement et ne permettra pas de prendre en compte les difficultés de chacun.
Après avoir manifesté dans Barentin, une délégation a été reçue par Monsieur Bentot, maire de Barentin.

Une pétition est en ligne : www.petitions24.net/college_andre_marie_2014

LUNDI 10 FEVRIER

Lycée P. Neruda DIEPPE

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 10 FEVRIER 2014
Motion présentée par la liste SNES-FSU

L’hémorragie continue au lycée Pablo Neruda !
Depuis une dizaine d’années, nous avons une hémorragie d’heures et de suppressions de postes !

Cette année la suppression d’une quarantaine d’heures contraint la direction du lycée à tailler dans le vif :
- diminution de l’horaire d’enseignement dans les langues vivantes 2 en seconde
- diminution de l’horaire d’enseignement en physique-chimie en première S
- suppression de 3 postes d’enseignants

Mais d’autres plaies ne sont pas cicatrisées :
- la fusion des enseignements généraux en BTS est maintenue malgré la disparition du BTS IPM, tout cela au détriment des conditions de travail des élèves et des enseignants
- disparition de l’heure de laboratoire de langues au moment où le lycée essaie de s’ouvrir sur un partenariat avec un établissement britannique

Enfin les remèdes administrés d’un côté impliquent une amputation de l’autre côté : nous devrions nous réjouir de la création d’une nouvelle spécialité « Architecture et Construction » en STI2D, mais cette création se fait à moyens constants. Cela implique la disparition d’un groupe d’une autre spécialité : « Innovation Technologique et Eco-Conception ».

Même si la direction de l’établissement a fait au mieux pour proposer une répartition correcte de la DHG, nous ne pouvons apporter notre caution car cette DHG continue d’affaiblir de manière inquiétante ce lycée.

Les enseignants de la liste SNES-FSU élus au Conseil d’Administration votent et appellent à voter contre la répartition de la D.H.G. 2014–2015 !

Collège A. Schweitzer NEUFCHATEL-EN-BRAY

Nous sommes officiellement à 28,5 élèves/classe sur le niveau 4e à la rentrée (n°1 de Seine-Maritime pour ce niveau !). Mais en fait, nous avons 125 élèves de 5e... Donc c’est plutôt 31 ou 32 élèves par classe de 4e pour la rentrée ! L’IA refuse de reconnaître les chiffres et veut que l’on travaille sur une répartition avec seulement 4 classes de 4e. Mais de toute façon, plus de 28 élèves par classe à Neufchâtel en 4e, c’est NON !

Notre slogan pour les mois à venir sera : "on n’est pas des Sardines !"

Voici quelques photos de la journée "collège mort" de Neufchâtel.

L’opération est un succès : seulement 9 élèves présents.

A 15 h 30, devant la grille du collège, pour la conférence de presse, il y avait des parents, une dizaine d’élus et les professeurs présents au collège aujourd’hui.

Ce soir au CA, nouveau rejet de la répartition de la DHG : 5 oui / 22 non.

Mme Hurel (députée) a obtenu une audience auprès du DASEN le 20 février.

Les élus au CA ont fait aujourd’hui une demande d’audience. Nous attendons la réponse.

Motion clg NEUFCHATEL

VENDREDI 7 FEVRIER

Collège Les Hauts du Saffimbec PAVILLY

Motion votée et adoptée lors du 2e CA :

Motion collège Pavilly

Lycée G. de Maupassant FECAMP

Lettre aux Inspecteurs de Langues Vivantes de l’Académie de Rouen

Nous, soussignés les Enseignants de Langues Vivantes du Lycée Guy de Maupassant de Fécamp, tenons par la présente à déplorer l’inadéquation préjudiciable entre les objectifs du nouveau Baccalauréat et la diminution des moyens attribués. Comment mettre l’accent sur l’oral et la diversification des compétences ciblées et accepter dans un même temps la diminution des moyens comme nous l’impose la nouvelle Répartition de Services découlant de la Dotation Horaire Globale 2014 ?

Notre Direction garantit par voie de presse « un maintien des enseignements à la même hauteur » pour la rentrée prochaine. Nous nous inscrivons en faux et tenons à décliner ci-dessous toutes les dégradations factuelles que nous avons pu observer :

Horaires revus à la baisse en LV1 et LV2 en STI2D (1h et demie au lieu de 2 cette année encore). Nous sommes conscients qu’il s’agit là de l’horaire minimum légal, mais nous ne nous en satisfaisons pas pour autant.
Suppression l’an dernier de la LV3 Espagnol en seconde. Nous n’acceptons pas cette décision et demandons la réouverture de cet enseignement, en cohérence avec les classes bilangues ouvertes dans les collèges du bassin fécampois.
Elèves de Première et Terminale regroupés en allemand LV3.
Les langues vivantes disparaissent de certains dispositifs pédagogiques tels que l’AP (0h d’anglais en Première et Terminale + 2h seulement en seconde) ou les TPE (plus de TPE en anglais à la rentrée prochaine par exemple).
Disparition de l’heure de Laboratoire tandis que le laboratoire de langues vivantes existe toujours !
Plus de roulement d’année en année de la Littérature Etrangère en Langue Vivante Etrangère entre LV1 et LV2 comme cela était le cas jusqu’à présent.
Notre Lycée a ouvert cette année deux classes de Section Européenne avec la ferme assurance préalable que les besoins en heures seraient suivis. Cependant, la nouvelle DHG n’attribue des heures que pour 35 élèves alors que nous maintenons pourtant bien les deux classes ! L’établissement doit donc trouver des heures ailleurs, mettant ainsi davantage sous tension notre Répartition de Services.

Collège Le Hamelet, Louviers

Motion votée au CA le 3 février :

Motion le Hamelet Louviers

JEUDI 6 FÉVRIER

Lycée Les fontenelles - Louviers

Motion de rejet de la DHG au CA du 06 février :

Motion Lycée les Fontenelles Louviers

Courrier des collègues de LV concernant les nouvelles dispositions pour les épreuves de BAC :

courrier IPR Lycée les Fontenelles Louviers

Collège Le Cèdre - Canteleu

Un premier CA s’est tenu le jeudi 30 janvier, au cours duquel la DHG a été rejetée par un vote contre majoritaire. Nous avons lu et voté la motion suivante :

Motion présentée au collège Le Cèdre - Canteleu

Le deuxième CA s’est réuni le lundi 3 février, et a de nouveau voté contre la DHG proposée par le principal. Une proposition alternative a, en revanche, obtenu la majorité des suffrages et sera donc appliquée. Toutefois, cette proposition ne règle pas le problème de l’insuffisance de la dotation. Nous avons donc adressé au DASEN une demande d’audience.

Nous avons également lu et voté une motion de soutien au financement des sections sportives, menacées par l’arrêt d’un financement fléché.

MARDI 4 FÉVRIER

lycée Porte Océane

Le CA du 31 janvier a été boycotté, il s’est tenu le 3 février, la répartition de la DHG a été rejetée (voire motion détaillée ci-dessous).
Un rassemblement est prévu vendredi 7 février de 11h à 12h pour faire pression en vue de l’audience demandée au Rectorat (lettre d’information en pièce-jointe).
Le CA suivant est prévu le 10 février.

motion lycée Porte Océane

Collège Hugo, Gisors

La motion suivante a été proposée au CA du collège :

Motion présentée au collège Hugo / Gisors

LUNDI 3 FÉVRIER

Lycée Pont-Audemer

Le conseil d’administration du lycée Jacques Prévert s’est réuni ce soir avec pour point principal à l’ordre du jour la préparation de la rentrée 2014.
La DHG est rejetée par 8 pour, 14 contre, 2 abstentions et 2 votes blancs.
Ci-dessous, l’explication de vote.
La commission permanente et le conseil d’administration sont convoqués à nouveau jeudi. Nous avons annoncé que nous ne siègerions plus sur cette question puisqu’au final ce sera la répartition de la DHG rejetée qui s’appliquera, le proviseur ayant le dernier mot au nom de la "continuité du service public" ! Nous refusons de participer à ce simulacre de démocratie.
Par ailleurs, une collègue COPSY est intervenue pour présenter une motion de soutien aux 10 CIO sur les 17 de l’académie menacés de fermeture. Face à la mobilisation des COPSY, le projet semble suspendu mais en l’absence de communiqué officiel, nous avons maintenu la motion. Celle-ci a été adoptée par 22 pour et 4 abstentions.

Motion DHG lycée Pont-Audemer

Lycée Fresnel, Bernay

Lors du CA sur la DHG, la chef d’établissement a présenté une DHG entrainant une fermeture de poste en philo.
En plus d’entrainer une fermeture de poste, la DHG du lycée est basé sur une sous-estimation des effectifs et conduit à des classes surchargées.
Une demande d’audience a été demandé au rectorat.
La DHG a été rejeté par 15 voix contre, 6 pour et 3 abs.

La section locale a déposé un préavis de grève pour le mardi 11, jour du prochain CA.

Une motion contre la fermeture des CIO a été présenté.

JEUDI 30 JANVIER

Collège Croix Maître renault, Beaumont le Roger
Lors du CA, la DHG a été rejeté par 18 voix CONTRE et 2 POUR.
La motion suivante a été adopté par 18 voix POUR et 2 abstentions.

Les représentants des personnels, avec les parents ont demandé une audience.
Une motion pour le maintien des CIO a été adopté avec 20 voix POUR.

Lycée A. Maurois, Elbeuf

Comme lundi dernier, les élèves bloquaient l’établissement ce matin et les cours n’ont pas eu lieu.
Les enseignants ont envoyé le courriel suivant au Recteur et au Secrétaire Général :
« La DHG de notre établissement nous a été présentée ce jeudi en conseil pédagogique. Notre proviseur nous a expliqué que le rectorat attribuait ‘un forfait’ de 5,5 H pour les options facultatives alors que cette dotation était auparavant de 11h. La répartition se faisant en interne, étant données les nombreuses options que le lycée propose, les heures attribuées les années passées étaient déjà bien supérieures à ces 11h. La proposition de notre chef d’établissement implique de très fortes baisses d’heures sur certaines options facultatives (Arts plastiques, EPS, langues anciennes), attirant pourtant de nombreux élèves qui obtiennent plus de15/20 de moyenne au baccalauréat. Par ailleurs, le refus du rectorat de financer les groupes à moins de 15 élèves pose la question de la pérennité d’enseignements tels que : littérature en langue espagnole ou italien LV3.
Cette annonce n’a pas été acceptée par la communauté scolaire. Nos élèves ont en particulier organisé un blocus du lycée ce lundi matin 27 janvier.
La volonté, louable, du rectorat de limiter à 32 le nombre d’élèves par classe en seconde semble contre-balancée par la réduction des heures consacrées aux options.
Les enseignants du lycée Maurois souhaitent vivement qu’une nouvelle DHG, permettant le financement de toutes les options selon les modalités actuelles, leur soit proposée d’ici au lundi 3 février, date du prochain Conseil d’Administration.

MERCREDI 29 JANVIER 2014

Collège Francis Yard, Buchy

DHG quasiment identique (+ 1 HP ; + 1 HSA) à l’an dernier, mais prévision d’effectif en hausse (on atteindrait 589 élèves, au lieu de 571 actuellement). Les effectifs de 3e seraient chargés : 5 classes prévues à 28, et une à 29 : du jamais vu chez nous.
Contexte particulier :
- collège en restructuration, déménagé dans un collège provisoire (algecos) à la rentrée (!!!)
- contraintes horaires dû au ramassage scolaire : les 3e DP3 ou latin n’ont aucun créneau de libre dans l’emploi du temps.

Nous avons exprimé notre refus de la DHG en l’état.

C’est probable, mais on va en faire la demande quand même, quitte à négocier des dédoublements ponctuels.

Nos arguments :
1) Nous contestons les prévisions d’effectifs qui tablent sur une déperdition de 7 élèves entre la 4e et la 3e (départ en MFR, dp6 etc.) alors qu’il n’y en a habituellement que 2 ou 3 ; et qui ne prend pas en compte les arrivées - ou retours - imprévus en 3e (3 élèves cette année).
=> la situation pourrait donc être bien pire que les prévisions officielles : nous dépasserons vraisemblablement les 30 élèves dans certaines classes.

2) les algecos sont étudiés pour accueillir 28 élèves maxi. C’est inscrit noir sur blanc dans les documents qui nous ont été communiqués.

=> Les parents élus en commission permanente ont été sensibles aux 2 enjeux : conditions d’apprentissage dégradées + problème de sécurité.

Les modalités d’action pour l’instant :
1) consultation des collègues par vote cette semaine sur le vote au CA. Heure syndicale lundi 3/02 pour les résultats et les modalités d’action.
2) Sans doute refus au CA, quitte à en faire 3 + motion DHG (en plus de la motion CIO)
3) Demande d’audience au DASEN

Collège Aimé Charpentier, Damville

Cette DHG ne fonctionne à nouveau que du fait des HSA alors que seule 1HSA pouvait être imposée. Rappelons qu’un refus des HSA de l’ensemble des collègues obligerait à les transformer en HP. Au collège, ’augmentation du nombre des HSA (et la diminution des HP) a pour conséquences : 6 HSA pour une collègue d’anglais, 5,5 HSA pour un collègue en SVT, 6,5 HSA pour un collègue en Techno !

Le caractère contraint de la DHG conduit à faire des choix difficiles alors que l’effectif de l’ensemble des classes de 4e est de 28 ou 29 élèves, car la marge de manœuvre est de 7,5h.

Les groupes sont maintenus en 4e (4 groupes pour trois classes) en SVT et en Techno et créés en Physique-Chimie du fait de l’effectif de ces classes et latin 3e ; mais au détriment des groupes en physique – chimie en 3e (ce qui pose selon la collègue des problèmes de sécurité qui conduiront à exclure les manipulations).

Le choix d’un groupe unique en latin 5e conduit à limiter le choix de l’option en 6e.

On peut maintenir la demi-heure de plus en maths en 4e, en HG 3e (pour l’Histoire des Arts), mais suppression de cette ½ h sup en Français 4e.

MARDI 28 JANVIER 2014

Collège Le Cèdre, Canteleu

Le collège perd deux classes (sur 16) à cause d’une baisse d’effectifs prévus de 40 élèves environ.

Cela entraîne la suppression d’au moins deux postes (maths et anglais) et deux postes restent en situation très précaire (en SVT et en Histoire Géo).

Nous avons en outre une dotation de 38 HSA (pour une vingtaine de collègues susceptibles d’en prendre), ce qui rend les choses compliquées.

Nous nous réunissons en HIS jeudi. Au programme, vote contre la DHG, rédaction d’une motion et demande d’une audience à l’IA pour aller leur expliquer q qu’ils fragilisent grandement un collège déjà peu vaillant… Les parents FCPE sont avec nous.

Collège Brassens, Neufchatel

Nous avons eu ce soir une HIS pour déterminer notre position par rapport à la DHG. Les effectifs de 4e ne sont pas réalistes (114 de prévus alors que nous avons 126 élèves de 5e) et que nous n’avons pas une structure avec 5 classes de 4e (126/ 4 cela ferait environ 32 élèves par classe...).

Il est impossible que l’on accepte des classes à 30 en 4e dans le contexte actuel (multiplication des conseils de dis, des commissions éducatives, élèves FLE qui arrivent sans cesse, idem pour les élèves des deux foyers... Bref, c’est intenable).

Notre position est la suivante :

- nous refusons de travailler en commission permanente (jeudi 30/01 17 h 30) Les élus seront néanmoins présents pour expliquer notre position.

- nous refusons de voter la répartition au CA

- nous organisons une journée collège mort avec information dans la presse.

Collège G Courbet, Gonfreville l’Orcher

Suite à une baisse d’effectifs, 2 classes de sixièmes sont fermées.

Collège L’oiseau Blanc, Criquetot l’esneval

On perd 4-5 élèves (on reste à près de 880 quand même) mais on gagne une classe de troisième (ils étaient presque tous à 30 cette année et les Ulis sont toujours en cours donc on insiste pour qu’ils fassent partie des effectifs).

Deux postes seront à pourvoir en lettres modernes et en EPS.

Collège André Siegfried, St Romain de Colbosc

Sur le collège, on gagne une quarantaine d’élèves et deux divisions (une sixième, une troisième). La situation ne sera guère meilleure que celle de cette année.

Collège Romain Rolland, Le Havre

La continuation de la détérioration en classe de 5e va glisser en classe de 4e avec la suppression d’un poste d’HG et d’espagnol. En sciences phys nous perdons les groupes en 5e pour éviter les HSA . Un collègue de mathématique se voit affecter sur 2 établissements.

La création d’une section européenne ne change rien aux moyens en langues..

Collège Léo Lagrange, Le Havre

Au collège, la réunion DHG a lieu mardi soir prochain... alors que le mercato sera déjà passé puisque les échanges de CSD/CSR se font le matin même !

Lycée Prévert, Pont-Audemer

Il y 23 élèves en plus pour 3,5h en plus !
Pas de suppression de poste à priori, 13 divisions de seconde à 35...
189,8 HSA (+1,8)

Collège Joliot-Curie, Le Havre

On perd 70 élèves (deux classes en moins !) : trois postes étaient menacés... Un poste supprimé en maths et un csd de 6 heures en anglais. Hist géo et français risquent d’être sous perfusion pendant un an en attendant deux fermetures après départ à la retraite en 2015 ou 2016

On a déjà fait une HIS (22 présent-es) et on aurait sauvé deux postes (avec l’AP), mais le rectorat peut revenir là-dessus. Des heures dites de "projet" pour les décrocheurs et le paquet en 3e pour bachoter le brevet et le passage en seconde. Sur le nombre d’élèves par classe cela donne :
- 6e : 26.4 / 5e : 25.6 / 4e : 24.8 / 3 ème : 24.2 (au lieu de 28 cette année).
On note une augmentation du % d’HSA sur 4 ans !

Collège Fernand Léger, Petit-Quevilly,

Une légère baisse d’effectifs en sixième occasionne la perte d’une classe, ce qui sera difficile au regard des arrivées en cours d’année (nombreuses constructions & nombreux primo-arrivants).

Collège Cesar Lemaître Vernon

La commission permanente a lieu hier, et ce soir le CA : les collègue voteront contre la DHG.

Un poste de lettres disparaît, une collègue d’HG ira faire 9h ailleurs,
et un collègue d’anglais est susceptible d’aller faire 3h ailleurs.
Et on perd plein de groupes.

Nous perdons une classe de cinquième, comme nous passerions sous la barre des 400 élèves.

LUNDI 27 JANVIER 2014

Lycée A. Maurois Elbeuf

Communiqué de presse des enseignants du lycée Maurois réunis en heure d’information syndicale ce jour lundi 27 janvier 2014

Les enseignants du lycée Maurois tiennent à apporter un éclairage sur le blocage par les élèves de notre établissement ce matin. Le Rectorat a décidé pour l’année prochaine de diminuer par deux l’enveloppe horaire consacrée aux options (arts plastiques, langues anciennes, musique …). Cette mesure aura pour conséquence de regrouper les élèves de Seconde et de Première dans une même classe et de diminuer de fait le nombre de places offertes. A terme, le nombre d’élèves pour chaque option en Terminale sera d’environ 15 (alors qu’ils sont 35 par niveau aujourd’hui avec plus de15/20 de moyenne au bac).
Les professeurs du lycée Maurois dénoncent cette logique qui menace grandement l’ouverture culturelle et artistique en lycée, et comprennent l’action des élèves.
Afin d’obtenir les moyens nécessaires au fonctionnement normal de toutes les options, les professeurs du lycée Maurois sont déterminés à mettre en œuvre toutes les actions nécessaires : motion au CA, rendez-vous au rectorat, interpellation des élus…