Cette semaine se sont tenus le groupe de travail sur les barèmes intra et la CAPA sur les notations et l’avancement à la hors classe.

Groupe de travail pour les barèmes des mutations

Il y a pour l’année 2015, 83 demandes de mutation dans l’académie dont 24 stagiaires.
C’est environ dix demandes de plus que l’an dernier, ceci s’expliquant essentiellement par les entrées supplémentaires sur l’académie. On note donc une certaine stabilité dans les demandes de mutations des personnels déjà en poste dans l’académie. Les Commissaires paritaires se sont employés à faire respecter les règles régissant les barèmes.

Contestations de notes et Hors classe

Une seule contestation de note a été évoquée pour un collègue au 5e échelon.
Le fait qu’il ne soit (quasiment) pas possible de réviser les appréciations et les pavés est certainement l’explication à ce peu de contestations.

En ce qui concerne la hors classe, 216 collègues étaient « promouvables » pour 16 promotions.
Nous pouvons nous féliciter cette année de voir essentiellement les collègues au 11e échelon de classe normale accéder à la hors classe.
Le chiffre de 16 promotions tient compte du taux de 7 % de promus, acquis il y a deux ans suite à une bataille initiée et menée par le SNES-FSU et le SNUEP-FSU depuis 2008. En effet contrairement aux certifiés, seuls 5 % des promouvables étaient promus, au lieu de 7%.

Nous avons toutefois déploré qu’aucune mesure de rétroactivité en ce qui concerne le ratio d’accès à la hors classe ne vienne compenser les pertes de promotions ainsi accumulées depuis des années.
Tous les collègues doivent accéder à la Hors classe !

Questions diverses

Nous avons dénoncé que les contrats des nouveaux AED débutent au 1er septembre quand la prérentrée est le 31 août. Cette situation complique énormément les rentrées des vies scolaires alors qu’on nous sensibilise au « climat scolaire », on ne peut qu’être étonné de ne pas favoriser les préparatifs pour une rentrée sereine. Le rectorat reconnaît la difficulté mais nous répond par des arguments juridiques et financiers. Nous avons également dénoncé la multiplication de contras d’aed se terminant avant le 31 août. Là aussi la réponse fut basée sur les mêmes registres...

Nous avons également demandé la possibilité pour les CPE détenteurs de la certification Français Langues Étrangères (FLE) de pouvoir intervenir auprès des élèves concernés au même titre que les enseignants. En effet la circulaire stipule qu’il faut être enseignant et les CPE en sont donc exclus. Ce problème ne se réglera pas au niveau académique mais nous demandons que le rectorat fasse remonter au ministère. Le rectorat découvrait cet état de fait et s’est engagé à transmettre. Nous intervenons aussi directement au ministère sur cette question de simple bon sens et d’équité entre les corps.

Enfin, nous avons demandé à ce que le lycée A. Briand d’Évreux soit retiré de la liste des postes bloqués pour les stagiaires à temps plein (c’est la 3e année) ; cette requête ne semble pas en passe d’aboutir. Nous ré-interviendrons car un poste ne doit pas être soustrait au mouvement 3 ans de suite ! Les supports libérés par les collègues reçus au concours de personnel de direction doivent permettre cela.
La prochaine CAPA sera celle du mouvement ; le 19 juin après midi. N’hésitez pas à nous contacter.

Les Commissaires Paritaires CPE du SNES-FSU et du SNUEP-FSU