15 mai 2013

C.H.S.C.T. / SANTE / SOCIAL

Allègement de service : des besoins impératifs - 13 mai 2013

Le lundi 13 mai, le rectorat réunissait pour la troisième fois un groupe de travail sur les allègements de service.

133 collègues avaient effectué une demande et 115 ont été reçus par le médecin de prévention du rectorat. Nous avons une fois de plus dû dénoncer l’inadaptation de la circulaire de 2007 qui prévoit des allègements de service à titre exceptionnel. Nous avons souligné l’importance, la régularité et le bien fondé des demandes. Nous avons également demandé une clarification des avis en favorable donnant droit à des heures d’allègement et défavorable.

Le rectorat avait décidé de consacrer l’équivalent de 15 postes soit 270H. A notre demande, le rectorat a rajouté 19 heures. Toutefois, les moyens attribués sont insuffisants pour répondre à des demandes en augmentation. Le constat est sans appel. A un moment où le gouvernement envisage de nouvelles régressions sur les retraites, plus de 62% des collègues demandant un allègement de service ont plus de 50 ans. Il faut impérativement reconnaître les difficultés des fins de carrières, rétablir entre autre la Cessation Progressive d’Activité (C.P.A) supprimée depuis 2010.

Même si vous n’avez pas obtenu un allègement de service, nous vous invitons à effectuer des recours gracieux (nous en transmettre les copies) et à solliciter des rendez vous auprès du service de ressources humaines afin d’envisager un aménagement de votre poste. Nous avons demandé et obtenu la création d’une fiche récapitulative des dispositions à mettre en œuvre transmise au chef de service.
Nous restons à votre disposition pour vous conseiller dans vos démarches.

Les commissaires paritaires de la FSU :
Jean Marie Barbazanges, Chantal Bordes, Jérôme Dubois, Marc Hennetier, Vincent Mondon, Pascal Prével, Eric Puren, Eric Staëlen