Le projet du ministère présenté le 11 mars est catastrophique : dégradations des conditions de travail, abandon des disciplines.... modularité des disciplines calquée sur la réforme Chatel dont on connait l’inefficacité...

Le projet du ministère ne propose rien sur les effectifs par classe, sur la possibilité de travailler en groupe restreint…

Communiqué du SNES : http://www.snes.edu/Projet-ministeriel-sur-le-college.html

Publication du SNES Rouen sur la réforme du collège :

Publication mai 2015

Comparatifs des horaires avant / après la réforme

Après la réforme en 6E
Après la réforme en Cycle IV
Horaires du collège

Alerte ! Dernières nouvelles !

Mardi 31 mars 2015, le ministère a communiqué les projets de décret et d’arrêté de la réforme du collège. Le contenu de ces textes va au delà de ce qui avait été présenté auparavant, permettant la remise en cause locale des grilles horaires des élèves avec un lissage des horaires sur les trois niveaux du cycle 4. En conséquences de quoi, le SNES-FSU a demandé le retrait du projet de décret de l’ordre du jour du Conseil supérieur de l’éducation du 10 avril, et, en l’absence de réponse, a quitté les discussions.

Pétition : http://petitions.snes.edu/?petition=32

Les disciplines du tronc commun amputées de quatre heures modulaires

La réforme s’attaque d’emblée au cadre disciplinaire des enseignements pour lui substituer une organisation modulaire. Le projet supprimerait quatre heures d’enseignements disciplinaires obligatoires, pour leur substituer 4 heures d’enseignements modulaires hebdomadaires, sur des créneaux communs à chaque discipline. Ces quatre heures « d’enseignements complémentaires » seraient conçues sous la forme de modules semestriels ou annuels, alliant projets et accompagnement des élèves sur des thématiques pluridisciplinaires. Ces projets pluridisciplinaires seraient décidés de manière locale par le Conseil pédagogique, à l’initiative du chef d’établissement et inscrits dans le projet d’établissement.

L’enseignement de la LV2 dès la classe de 5e serait également prévu, en rognant sur les moyens dévolus initialement à la LV1. En mettant la LV2 sur 3 ans pour une quotité de 2 heures, les collègues certifiés passeraient ainsi de 6 à 9 classes ! Par ailleurs toutes les études montrent qu’il est impossible d’apprendre une langue à moins de trois séances par semaine.

Les heures "dégagées" pour l’accompagnement personnalisé et pour les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) seraient pris sur les horaires disciplinaires et décidées dans chaque établissement !

Le ministère assure que les horaires « profs » ne seront pas impactés sauf peut-être ceux des disciplines artistiques. Il y a 10 ans lors de la création des IDD, la même promesse avait été faite…. Et tout le monde se souvient des pertes horaires définitives dans 4 disciplines alors.

Les horaires disciplinaires globalisés par pôles pluridisciplinaires

Pour dégager des heures d’enseignement modulaire, le projet ne définirait plus le temps d’étude du tronc commun selon des maximas horaires pour chaque discipline.

Il se contenterait d’allouer des horaires globalisés par pôles disciplinaires : un pôle Sciences (SVT, Sciences physiques et technologie), un pôle Arts (éducation musicale, arts plastiques) et un pôle Langues. A l’intérieur de chacun de ces pôles, chaque établissement définirait les quotités horaires pour les disciplines. Cela opacifierait le fait de retirer des heures, mais le temps d’étude consacré à chaque discipline serait diminué d’autant.

Tracts collège SNES SNEP

Les dernières informations ici.

Pour animer les heures d’info :

Diaporam pour les heures d’info !