Le SNES-FSU et le SNEP-FSU ont été reçus en audience TZR le mardi 7 avril. Nous étions accompagnés d’une TZR du SNES-FSU.

Trois points principaux ont été abordés :

Avancement, notation des TZR : à la demande des syndicats de la FSU, une enquête concernant les TZR a été faite. Le rectorat l’a menée sur les TZR d’EPS uniquement. Selon le Rectorat, ceux-ci ne sont pas moins bien notés que les collègues en poste fixe, et leur avancement ne serait pas plus lent. Nous avons demandé à ce que cette enquête soit élargie à toutes les disciplines, le rectorat n’a accepté de le faire que sur un panel représentatif des TZR ! Le SNES et le SNEP ont rappelé au Rectorat qu’il est impossible pour un TZR d’avoir la même présence ou le même investissement dans les établissements que les collègues en poste fixe, en particulier lorsque les TZR sont affectés sur plusieurs établissements. Leur notation, administrative mais aussi pédagogique, doit impérativement tenir compte de cette spécificité !

Chorus : Le rectorat nous a annoncé qu’il allait tâcher de simplifier Chorus en ce qui concerne les enveloppes budgétaires à choisir lors des créations des ordres de mission. Nous avons rappelé que ce logiciel restait trop difficile d’utilisation. La demande d’utilisation du véhicule personnel continue de poser problème et le rectorat n’a pas su répondre à nos demandes d’éclaircissements à ce sujet. Nous le relancerons donc.

Le SNES-FSU lancera une campagne à la rentrée au sujet des sommes importantes non payées par le Rectorat aux TZR !

Livret d’accueil : le SNES et le SNEP ont demandé à ce que, comme dans d’autres académies, un livret à destination des TZR, mais aussi des chefs d’établissement, soit élaboré. Le but de ce livret est de rappeler aux chefs les limites de ce qu’il peut attendre d’un TZR mais aussi tous les outils qu’il doit être en mesure de mettre à sa disposition afin que la suppléance, qu’elle soit à l’année ou de plus courte durée, se passe dans les meilleures conditions possibles.