Les commissaires paritaires CPE ont siégé jeudi 10 juin 2010 pour la hors-classe (ainsi que pour la notation et les congés de formation professionnelle).

En ce qui concerne la hors-classe, le contingent est national, et se répartit ensuite sur les académies, en fonction du volume des CPE promouvables. Ce contingent est de 5%, et se traduit par 11 promus cette année pour notre académie.

Nous avons tout d’abord rappelé notre opposition aux modalités académiques d’accès à la hors-classe, qui laisse de côté bon nombre de collègues, compte-tenu du poids déterminant de l’avis de l’inspection (48 points lorsque l’avis est exceptionnel, sur un total de 200 points). Même si nous avons obtenu cette année, en groupe de travail, d’une part, que les collègues travaillant en ZEP obtiennent 5 à 10 points selon leur échelon, et, d’autre part, que les collègues promus à l’ancienneté obtiennent 10 points, ces améliorations ne parviennent pas à modérer le « mérite » attribué par l’inspection.

Le SNES réaffirme sa demande que la hors-classe soit un débouché de carrière pour tous.

Nous avons ensuite rappelé que la catégorie CPE reste malmenée, puisque les certifiés enseignants ont un contingent national de 7%.

En revanche, chose très positive, nous avons obtenu la promesse d’un groupe de travail afin que soit comptabilisées, en plus, les années passées dans le corps de conseillers d’éducation. Il reste sur l’académie 6 collègues dans cette situation.