Le 11 juin, la CAA a élu le nouveau secrétariat général à l’unanimité :

Claire-Marie FERET,
Marc HENNETIER
et Anne KOECHLIN

La CAD 27 a élu Cécile CHANDAVOINE comme secrétaire départemental 27.

Le texte action suivant a été voté par la CAA de Rouen :

Le ministère de l’Éducation a enfin décidé d’engager une réflexion sur une réforme du collège. Malheureusement, la ministre de l’Éducation a décidé de s’appuyer sur le soutien de syndicats minoritaires pour engager et imposer une réforme idéologique dont les modalités et les moyens proposés ne répondent pas aux besoins des élèves et aux attentes de la profession.

Le SNES-FSU doit poursuivre ses actions pour obtenir le retrait du
décret et de l’arrêté.

Au vu de l’état de la mobilisation, le SNES-FSU doit dès maintenant décider de poursuivre et d’amplifier l’action. Pour cela, il appelle à continuer l’information (HIS, vidéo animée explicative, informations sur ULIS/ SEGPA, informations du SNES auprès des collègues de LV, élaboration d’outils à destination des parents etc…) et à un plan d’action :

- motions dans les CA, les commissions d’harmonisation…

- HIS le jour de la pré- rentrée, réunions auprès des parents

- grève de rentrée

- manifestations régionales le week-end en septembre

- manifestation nationale début octobre

Dans le cadre de la fusion des régions, la question de la fusion des académies est posée. La décision de fusionner les académies de Rouen et de Caen semble déjà décidée. Le SNES-FSU de Rouen ne voit pas en quoi fusionner les académies peut améliorer l’organisation et le fonctionnement au quotidien. Le SNES-FSU s’oppose à cette fusion.

Dans le cas où cette fusion serait confirmée, la section académique de Rouen prendra contact avec celle de Caen afin d’entamer une réflexion sur les nécessaires adaptations de l’organisation de l’outil syndical.
Le SNES avec la FSU interpellera les présidents de régions sur la fusion des régions lors de la tenue de leur congrès à Rouen le 25 juin.

La rentrée verra se mettre en place les IMP. Le SNES FSU rappelle sa volonté du maintien des décharges statutaires, rendu possible par le décret 2014-2015. La section académique soutiendra les sections d’établissements qui rencontreront des difficultés et mettra en place une enquête afin de faire le point sur l’utilisation réelle de ces IMP.

Le SNES se reconnait dans les engagements pris par la FSU sur la situation dramatique des migrants.
Il s’engagera avec la FSU dans les initiatives préparatoires à la COP 21 notamment avec le passage d’Alternatiba en Haute-Normandie en septembre-octobre.
Le même travail fédéral sera conduit pour s’opposer au TAFTA.

POUR 30
ABSTENTION 0
CONTRE 0
NPPV 0