L’avancement d’échelon est le passage d’un échelon à un autre. Il nécessite une durée minimum de séjour dans chaque échelon. Ce rythme est variable selon les échelons et c’est la notation qui détermine l’avancement de chacun, d’où l’importance du suivi de notre notation. En cas d’égalité de notation, on départage selon l’ancienneté de corps ou de grade,puis selon l’ancienneté dans l’échelon,puis selon le mode d’accès à l’échelon, et enfin selon la date de naissance.
Sont promouvables tous les collègues en activité qui au cours de l’année scolaire (du 01.09.11 au 31.08.2012) ont atteint la durée nécessaire de séjour dans l’échelon pour être promus à l’échelon suivant, soit au grand-choix, soit au choix, soit à l’ancienneté (cette dernière se fait automatiquement).
Ensuite, il y a une question de volume : ainsi,pour cette année et pour environ 360 CPE sur l’académie,il y avait 93 collègues promouvables au grand-choix. En appliquant la règle nationale des 30%, on a ainsi eu 28 promotions accordées.
Pour les promotions au choix, il y avait 44 collègues promouvables ; 5/7e d’entre eux ont été promus, soit 31.
De plus, 2 collègues seront promus si 2 CPE qui ont passé le concours de personnel de direction sont titularisés ; leur situation sera examinée au mois de juin.
Enfin, il faut savoir qu’ un collègue qui est promu par exemple au 13.10.11 ne verra sa promotion validée que le jour de la CAPA. C’est pourquoi cette personne percevra un rappel couvrant ces 2 mois peu de temps après la tenue de la commission paritaire. A l’inverse,un collègue promu au 16.05.2012 touchera sa promotion à cette date. Si la CAPA valide les promotions, celles-ci sont indemnisées selon la date précise de la promotion.