4 avril 2011

ACTUALITES

CDEN 27 : élus, parents, enseignants contre les conditions de rentrée 2011.

Les parents, les enseignants et les élus ont refusé de siéger ce lundi 4 avril au CDEN 27 pour protester contre les conditions de préparation de la rentrée 2011 et contre les suppressions massives de postes dans les écoles, collèges et lycées du département.

Lettre ouverte

Le Conseil Départemental de l’Education Nationale est invité à se réunir ce lundi après-midi 4 avril.
Pour des préoccupations plus politiciennes qu’éducatives, sa tenue a été différée après les élections cantonales.

Ce recul ne saurait faire oublier la politique éducative actuelle. Les mesures imposées aux établissements pèsent lourdement sur les conditions d’apprentissage des élèves et le travail des enseignants. Les « réformes » imposées redessinent un système éducatif plus inégalitaire qui renonce à la réussite de tous les élèves, notamment de milieux populaires, met en concurrence les établissements, démantèle l’éducation prioritaire.

A cela s’ajoute cette année une vague de suppressions de postes comme jamais connue en France et, particulièrement, dans l’Eure. Ces suppressions touchent aussi bien les écoles, les collèges que les lycées de notre département alors que, à tous les niveaux, plus d’élèves sont attendus à la rentrée 2011.

Les parents d’élèves, les élus locaux, les personnels de l’Education ne se satisfont pas de cette politique parce qu’elle hypothèque l’avenir des jeunes.

Ce refus, tant sur le fond de la politique éducative que sur le calendrier imposé cette année, a été à l’origine de la réunion publique, le 9 mars dernier, du Comité de Défense de l’Education Nationale. Les débats ont porté sur les quatre thèmes :

• les difficultés liées au faible taux d’encadrement dans les établissements scolaires.

• la cohérence entre investissements des collectivités territoriales et politique nationale

• comment faire « plus » dans les classes avec « moins » de moyens humains.

• la formation professionnelle des enseignants.

Le véritable débat sur l’avenir de l’Ecole s’est tenu ce 9 mars. La réunion, aujourd’hui, du CDEN n’a aucune chance de concourir à améliorer la situation de l’Ecole dans notre département : c’est la raison pour laquelle nous n’y siègerons pas.

Nous restons disponibles pour toute initiative qui pourra sauvegarder l’Ecole publique et laïque en lui redonnant une véritable ambition pour la réussite de tous les élèves.

LISTE DES MEMBRES DU CDEN SIGNATAIRES

Représentants des élus locaux :
Mme CARRERE-GODEBOUT , Mr BOUTELOUP : Maires

Mrs FLAMBARD , PREVOST , RECHER : Conseillers Généraux

Mme MAMMERI : Conseillère Régionale

Représentants des personnels :

Mmes LAGOUGE, GANDON, Mrs BEZAULT, BRIDARD, SALMON, SELLIER : FSU

Mr DEPIERRE : UNSA

Mme LANDRIN-SEMENT : SGEN-CFDT

Représentants des usagers :

Mme BERNASCONI, Mr SUIRE, MONGREVILLE, RENARD, MAGNAN :FCPE

Le représentant des DDEN , sans signer la lettre ouverte, a fait part à Mme la Préfète son refus de siéger.