2 décembre 2011

COLLÈGES/LYCÉES

CDEN 27 : resectorisation des collèges de l’Eure... A suivre

La FSU, lors de sa déclaration a rappelé les principes selon lesquels une carte scolaire devait être envisagée.

Déclaration FSU

Lors du CDEN du 29 novembre 2011, le conseil général devait présenter 4 projets de modifications de sectorisation des collèges de l’Eure.

Il a rappelé sa volonté de suivre les demandes fortes de l’IA :

- Mixité sociale et poursuite d’une école vers un seul collège dans le cadre de l’école du socle.

- Nécessité de prendre en compte des évolutions des effectifs sur au moins 5 ans. Le temps de construction d’un nouveau collège prenant lui aussi au moins 5 ans.

Le CG se voit dans l’obligation de prendre des mesures afin de résoudre des problèmes liés aux surcharges d’effectif dans certains collèges. Le fait de mettre une école sur un seul collège, dans le cadre de l’école du socle, pose de nombreux problèmes dont celui de la mixité sociale.

Le conseil général a décidé de reporter la sectorisation du secteur Louviers / Val de Reuil quand il s’est rendu compte de ces conséquences.

Sur les 4 zones concernées

-  la resectorisation de la zone Louviers - Val de Reuil - Le Vaudreuil a été reportée pour permettre une réflexion plus approfondie. En effet, le scénario prévu ne prenait pas assez en compte de la mixité sociale alors que les problèmes d’effectifs n’étaient pas assez urgent.

- Le Neubourg n’est pour l’instant pas concerné par la sectorisation.
Il doit faire l’objet de la prochaine réflexion.

- Les propositions faites sur le secteur d’Évreux présentent un redéploiement d’élèves en raison du manque de place dans certains établissements.
La proposition a reçu un avis favorable du CDEN. La FSU a voté pour.

- Le secteur du Roumois pose un problème différent. En effet, l’ensemble des établissements concernés manquent de place. Le CG a donc décidé de porter immédiatement la capacité de Bourg-Achard de 550 à 800 places en utilisant des classes mobiles. Ainsi, il a décidé de faire la sectorisation sans attendre la reconstruction du collège prévu pour 2015. Il a aussi annoncé la construction d’un nouveau collège dans le secteur à l’horizon 2020.

La proposition a reçu un avis favorable malgré avec 11 voix pour et 8 contre. La FSU s’est opposé à cette solution.

- Les modifications sur le secteur de Gisors ont reçu un avis favorable. La FSU a voté pour.