1er octobre 2013

COLLÈGES/LYCÉES

CDEN 76 - 1er octobre 2013 - Dotations des collèges 76

La délégation FSU a lu la déclaration suivante.

Déclaration FSU76 - CDEN 1er oct. 2013

Dotations de fonctionnement des collèges

La FSU a déploré que le Département alloue les mêmes dotations par élève aux collèges privés, puisque ces derniers sélectionnent les élèves et ont moins d’élèves boursiers.

La FSU a présenté le voeu suivant.

Le Code de l’Education stipule, dans l’article L. 442-9 : « les dépenses de fonctionnement des classes sous contrat d’association des établissements d’enseignement privés sont prises en charge sous la forme de contributions forfaitaires versées par élève et par an et calculées selon les mêmes critères que pour les classes correspondantes de l’enseignement public. »

Ceci ne contraint pas le Département à attribuer la même somme par élève, comme c’est prévu dans les documents préparatoires, mais seulement à appliquer le même mode de calcul, ce qui est différent puisque la proportion d’élèves en SEGPA/boursiers est différente entre public et privé.

Les organisations suivantes demandent donc de ne pas adopter un mode de répartition des dotations qui revienne à favoriser les collèges privés.

- POUR : 16 (FCPE, FSU, FO, UNSA, élus)
- CONTRE : 0
- ABSTENTION : 1 (CGT)
- NPPV : 1 (SUD)

Le Département a rappelé que la hausse des dotations de fonctionnement des collèges de Seine-Maritime était de 50% en 10 ans.

Constructions/rénovations de collèges

Nous avons demandé à ce que les représentants des personnels soient informés des projets de constructions/rénovations de collèges/cantines/installations sportives.
Le Département s’est engagé à communiquer ces informations.
Parmi les projets, la livraison du nouveau collège de Duclair est prévue en 2015, celle du collège de Saint-Romain-de-Colbosc en 2017.

Matériel informatique

Le Département a précisé que l’organisation de la maintenance informatique était à l’étude avec le rectorat.

Concernant les dotations spécifiques au matériel informatique :

- les établissements récemment livrés n’auront pas de dotation cette année ;
- pour les établissements ayant déjà mis en place les ENT, la dotation a été faite fin juin ;
- pour les autres collèges, la dotation sera adressée entre mi-octobre et fin novembre.

Numérique

Le Département a confirmé l’abandon de l’agenda pour les élèves de 6e, supprimé en 2011 car "il ne correspondait pas aux attentes, selon les principaux".

Concernant le 2e jeu le livres, mis en place en 2006 pour alléger les cartables, le Département estime que "les volontaires ont été pourvus, on est arrivés au bout d’un cycle."
Nous avons fait observer qu’entretemps de nombreux programmes ont changé...

La réponse du Département est le "déploiement du numérique". Les Espaces Numériques de Travail [ENT] sont expérimentés depuis 2011, et aujourd’hui 21 collèges les utilisent. Le Département annonce la généralisation par vagues de 20 collèges, sur 2-3 ans.

Nous avons émis des réserves liées au fait que des familles ne sont pas encore équipées en matériel informatique. Le Département balaie cet argument : "la fracture numérique n’est que de 9%, et elle va se réduire."

Le Département a annoncé que des éditeurs travaillaient à des manuels numériques, pour livraison d’ici 1-2 ans. "Mais ce n’est pas l’abandon du livre", précise le Département...

Nous avons demandé qu’un débat plus approfondi ait lieu sur ces chantiers qui sont étroitement liés à des considérations pédagogiques.

CRED [Contrat de Réussite Educatif Départemental]

Concernant les activités culturelles, nous nous sommes une nouvelle fois interrogés sur les raisons qui conduisaient le Département à ne jamais produire de bilan de l’emploi des dotations.
Nous avons contesté le fait que la « journée de la réussite éducative » ait pu tenir lieu de bilan. En effet, chaque principal avait pu choisir le professeur de son choix pour l’accompagner, ce qui reflète forcément imparfaitement l’implication et l’avis des équipes sur le dispositif. Le Département en a finalement convenu, estimant qu’il s’agissait d’une « journée de mise en valeur ». La Département a promis qu’un bilan serait communiqué aux membres du CDEN.

Concernant l’aide aux devoirs, nous avons rappelé que l’Etat s’acquittait désormais de cette tâche, ce qui devait permettre au Département de se désengager. Le Département, constatant que 87 collèges sur 110 continuent d’utiliser le dispositif, souhaite le maintenir.

Le Département a rappelé que le CRED était réservé aux collèges publics.