Le CDEN 76 s’est tenu ce soir à la Préfecture. Pour le second degré, l’ordre du jour concernait les dotations financières des collèges de Seine Maritime.

La FSU a lu la déclaration suivante :

Déclaration de la FSU

Si les dotations des collèges sont, pour l’an prochain, relativement stables, voire en très légère augmentation, cela ne doit pas cacher les grandes disparités d’un établissement à l’autre.

En outre, le Département a décidé de s’attaquer aux fonds de roulement (anciennement fonds de réserve) des établissements, en n’augmentant pas les dotations des collèges disposant de FDR jugés trop importants (à hauteur d’au moins 25% de la dotation globale de 2014).

Le Département a ainsi indiqué que 7 000 000 d’euros dormaient dans les caisses des collèges seino-marins ! Mais ne nous a pas communiqué les chiffres précis par établissement.

Lors des CA sur le budget, qui se tiendront courant novembre, les élus doivent donc interroger les gestionnaires et les principaux sur ces fonds de roulement. Puisque la consigne est donnée de s’attaquer à ces réserves, sans jeter l’argent par les fenêtres, il ne faut plus hésiter à utiliser ces crédits qui peuvent être prélevés par un vote au CA. Peut-être un moyen, lorsqu’ils sont abondants, de financer quelques projets, de compléter une dotation informatique jugée trop maigre, ou d’acheter plus de matériel pédagogique que prévu...

Toutefois, le SNES-FSU a fait part de ses inquiétudes pour les années futures, les économies ainsi faites par le Département n’augurant rien de bon.