Le Comité Technique Paritaire Départemental de Seine-Maritime s’est réuni le vendredi 4 novembre.

Un bilan de rentrée a été présenté par l’Inspecteur d’Académie.

Le SNES-FSU a fait la déclaration suivante.

déclaration du SNES-FSU - CTPD 76 du 4 nov. 2011

Effectifs

rentréevar. eff.nb d’élèves / div.heures
2006 -1277 23,8 -1175 (-65 postes)
2007 -1010 23,3 -728 (-40 postes)
2008 -138 23,4 -269 (-15 postes)
2009 +24 23,3 +303 (+17 postes)
2010 +78 23,5 -1345 (-75 postes)
2011 +561 24,2 -1191 (-66 postes)
TOTAL -1762 -244 postes

Commentaires du SNES-FSU

Pendant plusieurs années, l’Inspecteur d’Académie prenait prétexte de la baisse démographique pour supprimer des postes.

Or les effectifs constatés, à la rentrée 2011, sont en hausse pour la 3e année consécutive.

Malgré cette augmentation de 561 élèves à la rentrée 2011, 66 postes ont été supprimés ; ainsi, fort logiquement, le nombre moyen d’élèves par classe atteint un maximum depuis 6 ans.

Le nombre d’élèves par classe ayant été préservé (à 22 élèves/classe) en Education Prioritaire, c’est hors Education Prioritaire que la hausse est la plus sensible (+0,85 de 24,25 à 25,1).

Ecarts constats/prévisions :

61 collèges sur 111 ont reçu moins d’élèves que prévu à la rentrée.

Pour 32 collèges, l’écart constat/prévision (dans un sens comme dans l’autre) est supérieur à 4%, soit l’équivalent d’un élève de plus/de moins par classe en moyenne.

Les écarts les plus importants sont des hausses, dans des petits collèges de l’Education Prioritaire ; dans certains cas, l’Inspection Académique a consenti à un complément de dotation :

établissementvilleécart constat/prévisiondotation
collège C. Bernard Le Havre +16,5% 11HP 17,5HSA 4e suppl.
collège J. Monod Le Havre +17,6% 12 HP 3 HSA 3e suppl.
collège Boieldieu Rouen +18,5% - -

Commentaires du SNES-FSU

La prévision d’effectifs est certes un exercice difficile. Toutefois, certaines situations pourraient être anticipées, et une réserve de moyens plus importante permettrait de pallier réellement aux aléas de rentrée.

Suite à plusieurs années consécutives de baisse démographique, le nombre de petits collèges (moins de 300 élèves) a augmenté, notamment dans des quartiers relevant de l’Education Prioritaire ; ces établissements sont d’autant plus vulnérables aux flux d’élèves.

L’assouplissement de la carte scolaire n’est peut-être pas étranger à certains flux d’élèves. Dans des agglomérations comme celles de Rouen et du Havre, la concurrence entre établissements proches est d’autant plus vive.
L’Inspection Académique ne communique toujours pas d’éléments précis, qui permettraient de confirmer ou d’infirmer ces hypothèses.

Heures supplémentaires

annéeheures posteHSA%
2005 71 265 4546 5,9%
2011 65 743 5063 7,1%

Commentaires du SNES-FSU

En 6 ans, plus de 5000 heures postes ont été supprimées, et dans le même temps 500 HSA ont été créées.

En 2011, le seul maintient du taux d’HSA de 2005 aurait permis de créer 45 postes.

En 2010-2011, la dotation en HSE (hors accompagnement éducatif) était de
40107 H (soit l’équivalent de 62 postes), c’est-à-dire 361 H par collège en moyenne.

Commentaires du SNES-FSU

Les dotations en HSE correspondent à des masses financières importantes. Le SNES-FSU continue de demander que les principaux assurent la plus grande transparence sur l’utilisation de ces moyens. Les chefs d’établissement doivent, au minimum, présenter au conseil d’administration un projet de répartition des HSE en début d’année, puis des points d’étape en cours d’année, et enfin un bilan d’exécution.

Compléments de service

270 compléments de service sont assurés par des collègues affectés dans les collèges de Seine-Maritime, soir plus de deux collègues par collège en moyenne.

nb. de compl. de servicenb de collèges touchés
9 1
8 2
7 3
6 8

Redoublement

Proportion d’élèves entrant en 6e avec au moins un an de retard :

Seine-Maritime 11,3%
académie de Rouen 12,3%
national 13,7%

Réussite des élèves aux évaluations de CM2 (mathématiques) :

Seine-Maritimenational
élèves n’ayant pas les acquis suffisants 14% 10%
élèves ayant des acquis solides 34% 38%

Commentaires du SNES-FSU

Ces dernières années, la pression des inspecteurs d’académie successifs, pour aller vers la « fluidité des parcours », a été telle que les élèves arrivant au collège ont moins redoublé qu’au niveau national, tout en ayant davantage de difficultés.

Taux de redoublement :

6e4e
2006 4,1% 3,8%
2010 2,4% 0,9%

Commentaires du SNES-FSU

En 5 ans, le pourcentage de redoublements a été divisé par 2 en 6e et par 4 en 4e ! Si le redoublement n’est assurément pas une panacée pour remédier aux difficultés des élèves, quels autres dispositifs ont été mis en place ? Aucun ! Au contraire, les effectifs par classe augmentent, le nombre d’heures en groupe diminue...

Accompagnement éducatif

En 2010-2011, 47 105 HSE ont été attribuées à l’accompagnement éducatif (soit l’équivalent de 73 postes).

Commentaires du SNES-FSU

Même si l’accompagnement éducatif, assuré par l’Education Nationale, est une nécessaire réponse aux officines privées d’aide aux devoirs, un bilan précis de l’apport de ce dispositif serait le bienvenu. Le lien avec le travail à l’intérieur de la classe, pourtant indispensable, n’est pas toujours aisé à réaliser.

C’est avant tout dans la classe que le traitement de la difficulté scolaire doit être effectué.

Par ailleurs, le SNES-FSU demande l’intégration de ces heures dans le service des enseignants

En 2010-2011, la consommation en HSE accompagnement éducatif a été très variable selon les collèges : de 94 H à 1610 H (soit l’équivalent de 2,5 postes).

Pourcentage d’élèves participant à l’accompagnement éducatif :

6e5e4e3eULISSEGPA
56% 44% 39% 33% 13% 26%

Commentaires du SNES-FSU

Des compléments d’information seraient nécessaires pour commenter ces chiffres : l’accompagnement est-il imposé, ou proposé ?

Répartition de l’offre entre les quatre domaines :

aide aux devoirssportarts et culturelangues vivantes
67% 8% 21% 4%

Commentaires du SNES-FSU

Le SNES-FSU se félicite que la grande majorité des moyens de l’accompagnement éducatif soient consacrés à l’aide aux devoirs.

Le SNES-FSU s’est toujours inquiété de la possible concurrence, par exemple en langues vivantes, entre ces plages d’accompagnement éducatif, et les temps d’enseignement en classe, qui se déroulent bien souvent dans des conditions défavorables (classe entière).

Intervenants :

enseignants 2nd degré 60%
assistants d’éducation et pédagogiques et 19%
autres personnels Education Nationale 11%
intervenants extérieurs 7%
intervenants d’associations 3%

Commentaires du SNES-FSU

Le SNES-FSU se félicite que la grande majorité des intervenants soient les enseignants, qui sont les plus qualifiés pour traiter la difficulté scolaire, et les mieux à même de faire le lien avec les programmes et le travail en classe.

Diplôme National du Brevet - série collège

Seine-Maritimenational
2005 78,5% 80%
2006 78,3% 79,5%
2007 81,7% 82,6%
2008 81,5% 83,4%
2009 83,7% 83,9%
2010 85,8% 83,8%
2011 81,7% 84,7%

Commentaires du SNES-FSU

Il est bien difficile d’interpréter ces résultats, d’autant que l’Inspecteur d’Académie n’a pas été en mesure de fournir des informations sur la validation du socle par les élèves de 3e. Combien ont obtenu le DNB sans avoir validé le socle ?
Il serait intéressant de connaître les moyennes obtenues aux épreuves finales, mais l’Inspection Académique n’a jamais diffusé ces informations.

A la session 2011 :

- le taux de réussite le plus faible est de 44,2% ;
- le taux de réussite le plus élevé est de 96,8%.

De tels écarts, parfois atteints dans la même commune, illustrent les grandes disparités dans les conditions d’étude des collèges ; ils justifieraient l’attribution de dotations bien plus importantes aux établissements les plus en difficulté.

Les comparaisons entre établissements sont très délicates à effectuer, puisque de plus en plus de paramètres, en-dehors des épreuves finales, entrent en compte pour l’attribution du brevet.

Orientation

Orientation après la 3e :

2nde GT2nd proCAPred.
après 3e 64% 29,5% 4,8% 1,8%
après 3e DP6 0% 59,3% 40,3% 0,6%

Commentaires du SNES-FSU

Tous les élèves de 3e DP6 poursuivent leur scolarité, ce qui est plutôt positif.

Orientation après la 3e générale :

2nd GTvoie prof.red.
2007 59,1% 37,6% 3,2%
2011 64% 34,3% 1,7%

Accompagnement des élèves en situation de handicap

annéenb. élèvesAVS EVS*
2008 129 113
2010 284 214

* AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire
EVS : Emploi Vie Scolaire

Commentaires du SNES-FSU

En 2 ans, le nombre d’élèves a été plus que doublé ; dans le même temps, le nombre d’encadrants a moins que doublé.

Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) :

annéenb. ULISnb. élèves
2005 13 122
2011 27 312