17 février 2014

AI-JE LE DROIT DE ...

commencer une suppléance sans ordre de mission ?

Souvent, notamment pour des remplacements en cours d’année, on demande aux TZR de commencer une suppléance alors qu’ils n’ont pas reçu d’arrêté d’affectation (ou ordre de mission). Et bien sûr, les TZR se rendent dans leur établissement pour commencer leur mission.

Le problème qui se pose est celui de l’assurance des collègues. En effet, en cas d’accident, sur la route ou dans l’établissement, l’administration ne considérera pas que le TZR a été victime d’un accident du travail et celui-ci ne sera pas correctement indemnisé s’il ne peut justifier de son affectation.
Il n’est donc pas question de refuser de se rendre à une suppléance pour s’opposer au rectorat mais tout simplement de se préserver. Insistez donc pour avoir ce document, il peut être fait dans la journée !

Rappelons enfin que seul un document écrit (lettre, fax, pièce jointe à un mail) est officiel. I-prof ou un simple appel téléphonique n’ont aucune valeur juridique.