Le 26 novembre se tenait à l’IA de Rouen le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) pour réaliser le bilan de rentrée.
Nous avons aussi obtenu des informations sur la préparation de la rentrée 2016 et la mise en place de la réforme du collège...

En ouverture de ce CTSD, Madame la Directrice Académique a tenu à exprimer sa fierté envers les enseignants du département face aux événements du 13 novembre. Elle les a remercié d’avoir été « parfaitement à la hauteur pour expliquer l’indiscible, mettre des mots sur les événements en adaptant leurs propos aux âges des élèves ».

Les représentants élus de la FSU ont lu la déclaration suivante.

Déclaration FSU

La Directrice Académique a ensuite présenté le bilan de rentrée pour les 110 collèges du département.
Les détails sont dans le document de travail ci-dessous.

CTSD Rentrée 2015 bilan

Sur les prévisions d’effectifs de la rentrée 2015, les services de l’IA reconnaissent une erreur de prévision de 169 élèves non-prévus.
Le SNES-FSU a rappelé que cette erreur de prévision a eu des conséquences importantes dans certains établissements, en terme de moyens et de conditions de travail.

A propos des élèves en situation de handicap, le nombre de notifications a augmenté de manière importante. L’accompagnement de ces 1817 élèves par des AESH est couvert à hauteur de 98%, mais les services ont annoncé que les dossiers à venir ne pourront pas recevoir d’accompagnement.

Les ULIS du département (38 en collèges et 6 en lycées) accueillent 432 élèves.

En complément des ouvertures d’ULIS déjà effectuées et à venir, la Directrice Académique a rappelé la nécessité de restaurer la formation initiale et continue des enseignants pour l’accueil des élèves en situation de handicap.

En fin de séance, le SNES-FSU a obtenu les informations suivantes sur les moyens attendus pour la réforme du collège à la rentrée 2016, en attente de la dotation académique...

  • Les bilangues de continuité ne pourront être assurées que si les élèves de primaire reçoivent un enseignement d’Allemand depuis le CE1. Cela ne concerne actuellement que 4 collèges !
  • Le maintien des 3e euro est mis en suspens, en attente de la mise en conformité d’une décision académique avec la réglementation nationale.
  • Sur les classes à horaire aménagé (CHA...), le financement actuel de ces structures sera sans doute revu à la baisse, pour un alignement sur les dotations à l’échelle nationale.
  • Pour les DHG, s’ajouteront à la dotation de base de 28,75h par division, les heures statutaires (UNSS, labo SVT et SPC...), les dotations dédiées pour les ULIS, SEGPA, ateliers ou classes relais et les classes à horaire aménagé.