Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) 76 pour la préparation de la rentrée 2017 s’est tenu mercredi 25 janvier au matin.

Les élus de la FSU ont lu la déclaration suivante.

déclaration FSU CTSD 25.01.2017

La directrice académique a présenté les prévisions d’effectifs ainsi que les modalités de répartition des moyens pour les 110 collèges du département (mais seulement 109 à la rentrée, avec la fermeture du collège Guy Moquet au Havre). Vous trouverez dans les documents suivants les informations concernant votre établissement.

DHG 2017 76
effectifs 2017 76

Les prévisions d’effectifs prévoient une légère hausse des effectifs dans les collèges seino-marins par rapport au constat fait à la rentrée 2016 : +60 élèves (pour un total de 48651). Cela se traduit par une baisse du nombre de divisions (-9) ! Cela aura pour effet dans de nombreux établissements, notamment hors de l’éducation prioritaire, d’augmenter le nombre d’élèves par classe !

Le nombre d’heures allouées à la DHG augmente de 100,25 h. Certes, les heures-marges sont abondées de +0,25 par division pour arriver à 3h marges par division, mais le département économise un grand nombre d’heures avec l’extinction des sections européennes et la fermeture des dernières formations qualifiantes à l’issue de la 3° SEGPA.

Dans les collèges REP+, le nombre moyen d’élèves par division (E/D) est de 19,94, quasi identique à la rentrée 2016. Dans les collèges REP, ce E/D est lui aussi stable, à 22,1 élèves par division. Dans les collèges hors de l’éducation prioritaire, le E/D augmente, atteignant 25,6 élèves par division. Les collèges sortis de l’éducation prioritaire en 2015 voient leurs moyens tendre de plus en plus vers les moyennes des collèges hors EP, malgré « l’attention particulière » promise lors de la refonte de la carte de l’éducation prioritaire...

Quelques tristes « records » sont à prévoir, dégradant toujours plus les conditions de travail des élèves et des collègues dans ces établissements :

E/D les plus forts : Dufy (LH) avec 27,3 élèves par classe en moyenne, Malot (Mesnil-Esnard), l’Oiseau Blanc (Criquetot) et Monet (St Nicolas) à 26,9.
E/D en forte augmentation : Villon (Fauville) : +2,59, Renoir (Grand Couronne) : +1,97.

Concernant la carte des bilangues, aucune modification n’aura lieu. A la rentrée 2017, les mêmes bilangues que cette année sont reconduites, qu’un projet de continuité avec le primaire ait été validé ou non. La FSU est de nouveau intervenue vivement pour défendre la richesse d’une offre de langues vivantes et revendiquer de meilleures conditions de travail pour les collègues d’allemand notamment. Faites-nous part de tout problème que vous rencontrez.

Les élus de la FSU sont également intervenus (comme en CTA lundi 23) pour regretter les fermetures des formations qualifiantes de segpa et le transfert des élèves concernés en LP. Ils ont également dénoncé l’absence d’heures marges pour les classes de segpa. La directrice académique a répondu que les classes de segpa profitaient déjà d’un effort important de dotation et qu’elle ne pouvait en donner plus... Les enseignants concernés apprécieront...