Le vendredi 14 janvier 2011 , les collègues de STI étaient conviés au CRDP à assister à la présentation du dispositif de formation liés à la mise œuvre de la réforme des STI. Les collègues de STI du lycée Blaise Pascal en grève pour protester contre ce dispositif et plus globalement contre cette réforme qui n’ouvre pas une véritable perspective pour la voie technologique.

Qu’on en juge ! Nos collègues ont pu expérimenter cette année les enseignements d’exploration en seconde dont le contenu n’a été discuté avec personne. C’est à la fois les méthodes pédagogiques spécifiques à la voie technologique (travail concret sur des machines et en atelier) et la lisibilité pour les élèves comme pour leur famille qui disparaissent. Les nouvelles filières de 1re STI suppriment 8 heures de cours par classe de STI et favorisent des enseignements en tronc commun qui seront eux aussi payé comptant en terme de suppressions de postes. La formation proposée exige un investissement considérable des collègues qui doivent acquérir un niveau licence dans des disciplines qui leur sont totalement étrangères, le tout, hors du temps de travail, sans décharge, ni rémunération et sans aucune information sur la validation de cette formation. La coupe est pleine.

Le SNES est intervenu devant les collègues pour rappeler la nécessité d’une réforme concertée, sa demande d’une suspension de la mise en application de la réforme en première, la prise en compte des demandes des collègues.

Il est temps de réagir collectivement, dans l’unité la plus large. Le SNES appelle les collègues de STI à se réunir le mercredi 19 janvier au local du SNES à 15H