9 décembre 2014

COLLÈGES/LYCÉES

Education prioritaire : 9 sorties et 3 entrées !

Le 15 décembre

Collège Braque Dieppe

Ce matin au collège Braque, 7 enseignants grévistes sur 27 (soit 26%) et ... 21 élèves présents sur 500.

(Soit un taux d’encadrement de 1 pour 1, du jamais vu !)

Collège Buisson Louviers

Opération collège mort réussie le 9 décembre et renouvelée le 12 décembre.

Grève prévue le 15 décembre.

9 décembre : journée d’action académique

http://www.rouen.snes.edu/spip.php?article1471

Collège Ariane Vernon

Les collègues en grève le 9 ont rédigé ce tract et cette pétition !

tract collège Ariane
pétition collège Ariane

2 décembre : grève dans le réseau de Braque :

Au collège 76 % de grévistes !

"Notre cortège (une bonne centaine de personnes, enseignants et parents) est parti de l’école Sonia Delaunay, école de notre REP (totalement fermée), pour rejoindre le collège. La presse, le maire et l’adjointe à l’éducation étaient là.

Ce soir, heure d’info pour décider de la suite. D’ores et déjà nous avons prévu de relancer les signatures de pétitions par les parents, et une opération "collège mort" serait prévue, soit mardi 9 en lien avec la grève, soit un autre jour. L’école S.D. sera "école morte" vendredi 5.
Nous allons également diffuser les infos auprès des collèges qui restent en EP, car ça les concerne aussi."

1er décembre : grèves dans les collèges Renoir, Branly et Paul Bert avec Rassemblement au Rectorat

Appel de l’Intersyndicale pour le rassemblement de lundi 1er décembre :

Appel Intesyndicale

Vous pouvez lire le communiqué de presse du SNES National.

Collèges Paul Bert (Fécamp) et Picasso (Harfleur) :

Différentes actions sont programmées dont une action "collège mort" le 26 novembre

Collèges Renoir (Grand-Couronne) et Branly (Grand-Quevilly)

Les équipes de ces deux collèges ont voté la grève le 1er décembre avec un rassemblement devant le Rectorat à 14h.

http://sortiederepbranly.over-blog.com/2014/12/tract-pour-la-marche-de-samedi-13-12.html

Collège Braque à Dieppe

La pétition suivante est à diffuser et faire signer :

Pétition collège Braque

La grève a été votée pour le 2 décembre.


- Communiqué de presse de la FSU le 14 novembre

Dans le cadre de la réforme de l’Éducation prioritaire, le ministère a doté l’académie de Rouen de 14 collèges REP + et 31 REP. Ce matin s’est tenu un groupe au travail sur la révision de la carte de l’éducation prioritaire. Le Rectorat de Rouen fonctionne avec cette enveloppe contrainte fixée par le Ministère, résultat d’une politique d’austérité que la FSU dénonce. Les besoins dans l’académie sont bien supérieurs à cette enveloppe et de fait de nombreux établissements en grande difficulté ne peuvent entrer ou être maintenus dans l’Éducation Prioritaire.

Le Rectorat de Rouen avait en amont donné aux élus du personnel uniquement la liste des établissements relevant de l’Éducation Prioritaire sans aucune information sur la méthode de calcul ni information sur les raisons de cette proposition. Ce n’est qu’aujourd’hui que le projet nous a été expliqué. Le Recteur a fait le choix de travailler surtout à partir de deux critères : le taux de CSP défavorisées et le taux de boursiers en privilégiant les établissements relevant de la politique de la ville, excluant ainsi les établissements ruraux socialement défavorisés.

Le fonctionnement par réseaux va exclure des écoles en grandes difficultés, lorsqu’elles sont rattachées à un collège sortant. La promesse faite d’y accorder une « attention particulière » n’offre pour la FSU aucune garantie quant aux conditions de travail et d’apprentissage qui risquent d’être dégradées.

La situation des lycées est pour l’instant inconnue : le ministère a reporté les discussions à l’année scolaire prochaine.

Le Rectorat envisage donc de labelliser REP + les établissements suivant :

Dans l’Eure : les réseaux des collèges Pablo Neruda à Évreux et Alphonse Allais au Val de Reuil

En Seine Maritime

A Dieppe : Albert Camus

A Elbeuf : Nelson Mandela

Au Havre : René Descartes, Jacques Monod, Guy Moquet, Marcel Pagnol, Jules Valles, Eugène Varlin et Henri Wallon

A Rouen : Boieldieu et Georges Braque

Et à St Etienne du Rouvray : Maximilien Robespierre

Rentreraient en REP : les réseaux des collèges Romain Rolland et Gérard Philippe au Havre et Alain à Maromme.

Sortiraient de l’Éducation Prioritaire :

Dans l’Eure : les réseaux de Georges d’Amboise à Gaillon, Ferdinand Buisson à Louviers et Ariane à Vernon ;

En Seine Maritime : les réseaux de Georges Braque à Dieppe, Paul Bert à Fécamp, Jean Renoir à Grand-Couronne, Edouard Branly à Grand-Quevilly et Pablo Picasso à Harfleur, ainsi que la ZEP du collège Delacroix à Valmont.

Communiqué de presse de la FSU