31 mai 2016

COLLÈGES/LYCÉES

Education prioritaire, c’est fini pour les lycées !

On attendait depuis l’année dernière une réunion sur l’éducation prioritaire en lycée. C’était peine perdue car on apprend au détour d’un courrier de la ministre à un député que les lycées (voir pièce jointe) sont tous sortis de l’éducation prioritaire et que la carte actuelle des REP et REP+ se limitera aux écoles et aux collèges. A l’insu de leur plein gré, tous les collègues des lycées anciennement classés ZEP, ECLAIR... sont donc rentrés dans le protocole de la clause de sauvegarde et perdront indemnités et bonifications après 2017.

L’éducation prioritaire concerne la scolarité obligatoire, ose affirmer la ministre. Alors que les élèves de 2nde n’ont que 15 ans, et parfois moins, la ministre entérine la sortie de tous les lycées, qu’ils soient généraux, technologiques ou professionnels, de l’éducation prioritaire. « S’agissant des lycées ZEP ou ECLAIR pendant l’année 2014-2015, les indemnités spécifiques dont les enseignants bénéficiaient jusqu’alors font l’objet d’une clause de sauvegarde pour les années 2015-2016 et 2016-2017. Ces dispositions sont reprises dans le décret n°2015-1087 du 28 août 2015 portant régime indemnitaire spécifique en faveur des personnels exerçant dans les écoles ou établissements relevant des programmes »réseau d’éducation prioritaire renforcé« et »réseau d’éducation prioritaire« entré en vigueur au 1er septembre 2015. »
Dans l’académie de Rouen, le Rectorat n’a pas anticipé cette sortie de l’EP, n’a fait aucune information à destination des personnels concernés et persiste à considérer les lycées ECLAIR comme relevant d’un mouvement particulier (attribution d’une bonification de 750 pts sur avis du chef d’établissement au mouvement intra-académique).