Fermeture « provisoire » du collège du Houlme.

Dès l’annonce de la fermeture du collège du Houlme pour des raisons de sécurité, le SNES-FSU a alerté le Rectorat sur les modifications des conditions de travail des collègues.
En effet, les collègues du Houlme doivent actuellement se déplacer entre 4 établissements (à Barentin, Montville et Maromme) dans lesquels ont été dispersés les élèves.
Le Rectorat, dans un courrier du 5 mai, nous a certifié que les collègues avaient reçu des arrêtés d’affectation provisoire dans les établissements de secours et s’engageait à assurer la prise en charge des frais de déplacement générés par cette situation.
D’après les témoignages des collègues les conditions de travail sont fortement dégradées par cette dispersion sur 4 établissements, l’amplitude des horaires supportés par les élèves et les personnels et les modifications internes aux établissements d’accueil.
Seuls les élus de la FSU ont porté cette question en CHSCT-Académique. Sur les conditions de travail, le Rectorat continue à réfléchir, mais a réaffirmé son engagement de prise en charge des frais de déplacement.
Tous les collègues concernés peuvent nous contacter s’ils se heurtent à des difficultés.