4 février 2011

MUTATIONS ET CARRIÈRES

Groupe de travail concernant les demandes de congés formation.

Un groupe de travail s’est tenu mardi 1er février concernant les demandes de congés formation pour la prochaine année scolaire.

Le SNES a fait quelques remarques en début de séance pour demander une (re)définition des congés formation. Nous avons en effet remarqué que plusieurs collègues en demandaient pour un projet de reconversion ou peut-être pour se sentir un peu « soulagés » en fin de carrière. Nous avons aussi fait remarquer que le congé mobilité n’existait plus. Aucune réponse n’a été apportée à ce sujet de la part du rectorat.

Nous avons posé plusieurs questions pour avoir des explications quant aux motifs des refus. Les principaux sont donc les suivants : collègue trop jeune dans sa carrière, motif peu valable (les concours de personnel de direction qui ne se préparent que le mercredi après-midi, des formations sans lien direct avec sa discipline et qu’on peut préparer sur son temps libre, l’inscription au CNED...),nombre de demandes bien sûr. Certaines demandes, davantage liées à la formation professionnelle seront examinées dans les contingents DRH .

Toutes les demandes, même non consécutives ou faites dans une autre académie, sont prises en compte, ce qui est plutôt une bonne chose.

Pour les renouvellements de congés (lorsqu’on n’a pas demandé 12 mois) de même que pour les congés accordés, cinq mois et dix mois ont été privilégiés pour attribuer ces postes aux futurs FSTG ( stagiaires). Les renouvellements de deux mois étaient donc refusés. Un débat a eu lieu, et il a finalement été décidé de mettre sur liste complémentaire les renouvellements de deux mois pour cette année. Décision a été prise que désormais les demandes de deux mois ne seront plus accordées, communication devra en être faite aux collègues au préalable par les services du rectorat. Cela revient à dire que les congés pour formation seront désormais portés à dix mois au lieu de douze !

Nous avons aussi insisté sur les documentalistes et collègues de technologie, disciplines sans agrégation, dont les demandes de congés sont souvent refusées : promesse a aussi été faite de trouver des solutions pour eux afin qu’ils puissent bénéficier d’un congé formation comme tous les autres.
Enfin un rappel a été fait par l’IA/IPR Didier que les avis défavorables des inspecteurs portaient sur les motifs des demandes mais jamais sur les enseignants !

Les décisions définitives ne seront connues et communiquées que le 10 mars pour les certifiés et le 22 mars pour les agrégés lors de CAPA.