9 juillet 2015

CATÉGORIES

La lutte menée par les CO-Psy/DCIO pour le maintien des CIO n’aura pas été vaine !!!

Après des mois de bagarre contre ce rectorat qui nous méprise et qui n’a qu’une obsession : réduire le nombre de CIO, il semble que les choses bougent dans le bon sens, même s’il faut rester prudent.

Je ne reviendrai pas sur les épisodes de l’an dernier que nous avons tous et toutes en tête, l’énergie que nous avons déployée collectivement et la demi-victoire obtenue, avec l’abandon du projet initial (fermeture annoncée de 10 CIO sur 17) mais la perte de 3 CIO dont nous n’avons pu empêcher la fermeture (Bernay, Barentin et Montivilliers)
Cette année, avec la carte cible, nous avons de nouveau été confrontés à l’intransigeance du rectorat et au refus même d’entendre les consignes du ministère.

Parmi les faits marquants de l’année, je n’en citerai que quelques uns :
Le 25 mars dernier, le rectorat invite les organisations syndicales pour leur expliquer que la carte cible allouée par le ministère était de 11 CIO, 11 immatriculations.
Malgré nos protestations, nos mises en garde, le fait que nous ayons rappelé que cette carte cible n’était pas un objectif à atteindre, mais le minimum défini par le ministère, qu’en cas de prise en charge par les collectivités territoriales , il n’y avait pas lieu de fermer, rien n’y fait : le rectorat prétend qu’il y aura 11 immatriculations donc 9 CIO d’état et 2 antennes : Lillebonne et Fécamp. Annonce est faite qu’Evreux est repris comme CIO d’état et qu’une demande a été faite pour que Dieppe le devienne.
En outre, fermeture sèche du Havre nord, regroupement sur un même lieu des 2 CIO de Rouen (préfiguration, non avouée d’une fusion) et Vernon et Eu perdront leur existence légale en devenant simples sites.

Nous n’avons pas perdu notre temps, ne nous sommes pas résignés, même si hélas, nous perdrons le Havre nord à la prochaine rentrée...
Courriers à la ministre, interventions lors du GT14, rassemblements avec bruit devant le CTA, le dernier rassemblement en date, devant le conseil régional le 18 juin lors de la présentation du SPRO. (dont on a entendu parler au MEN, courrier reçu de la part de région....)
Les collègues de Eu reçues le 20 mai au rectorat avec une élue du personnel, ont protesté et développé les arguments contre la perte de leur existence officielle par la transformation en simple site de leur antenne et ont envoyé un courrier à la ministre (transmis lors du GT 14 à Lejeune et à l’IGEN).

Finalement, le rectorat s’est fait retoquer 2 fois son projet !!
Le ministère va étatiser, comme CIO de plein exercice Lillebonne et Fécamp.
Il refuse également la notion de site non immatriculé....

Les anciennes bagarres, lors du désengagement du CG 76 qui ont, par la mobilisation des collègues réussi à convaincre les maires de Dieppe, Lillebonne et Fécamp de maintenir les CIO en les hébergeant, même chose obtenue l’an passé pour Vernon (argument non mis en avant par le rectorat dans sa remontée au ministère), n’ont pas été inutiles, MAIS martelé par nos soins, dans les audiences, au CTA, au GT14, par courriers et sur le blog du collectif, l’info est parvenue à Paris.....

Lors du dernier CTA, confirmée lors de la CAPA, et lors d’une audience SNES au rectorat le 1er juillet, annonce a été faite que Eu et Vernon auront bien une immatriculation mais n’auront pas le statut d’antenne, considérées comme extension du CIO de rattachement..... Le rectorat cherche à sauver la face..... et cultive le flou.

Lors d’une audience SNES au ministère sur la mise en place du SPRO avec la nouvelle conseillère du ministre en charge du SPRO, madame Weixler, nous avons abordé la carte cible et les tensions provoquées dans les académies pour sa mise en place selon les positions et méthodes employées par les rectorats....
Madame Weixler a reconnu que le ministère considérait avec beaucoup d’attention la situation de l’ académie de Rouen, qu’il s’agissait d’une situation particulière et préoccupante.... que Madame la Ministre était très attentive à la situation de Eu en particulier, qu’elle avait bien reçu le courrier des collègues.
Le rectorat a donc renvoyé une nouvelle copie demandant le maintien des immatriculations de Eu et Vernon.

Pour le regroupement Rouennais, il y a maintien des 2 immatriculations, mais le site du Rectorat 2 n’en aura pas , c’est une situation sur laquelle nous pouvons encore agir et qui pourrait évoluer. Si la situation est intenable l’an prochain, comme on peut le craindre , ne serait-ce que lorsque l’on voit l’étape des travaux, nous continuerons à tirer les sonnettes d’alarme.... Même si le prix à payer en terme de travail empêché et de stress professionnel est fort lourd...

Marie-Agnès MONNIER

Nos actions ont été relayées dans la presse locale (Paris-Normandie) et nationale (l’Humanité).

http://cio-academie-rouen.over-blog.com/2015/06/article-dans-l-humanite-24-06-15.html
http://cio-academie-rouen.over-blog.com/2015/06/article-dans-paris-normandie-25-06-77.html

déclaration CAPA du 26 juin 2015
COMPTE RENDU CAPA du 26 JUIN 2015