4 décembre 2010

ACTUALITES

Le 15 décembre, partout en Europe, manifestons contre les politiques d’austérité !

Cures d’austérité : à qui le tour ?

Organisons la riposte syndicale au niveau européen !

La Grèce l’an dernier, maintenant l’Irlande, demain peut-être le Portugal, l’Espagne… la France ? Les déficits budgétaires des Etats européens, examinés à la loupe par des agences de notation supranationales échappant à tout contrôle démocratique, peuvent désormais être, en quelques jours, à l’origine de crises financières… Pour la seconde fois en un an, des dizaines de milliards d’euros sont donc libérés pour « sauver » un Etat, mais plutôt en réalité pour permettre aux banques et aux spéculateurs de poursuivre leurs activités.

Parallèlement, cette pression est utilisée par tous les gouvernements européens pour amplifier les politiques libérales, en réduisant notamment la dépense publique de manière drastique. Les « amortisseurs sociaux » que constituent les prestations sociales ou les emplois publics sont ainsi un à un dévitalisés, précarisant des millions de salariés, voire les plongeant dans le chômage.

Dans ce contexte, la riposte syndicale doit nécessairement être organisée au niveau européen. Le 29 septembre (jour de réunion des ministres européens des finances), une euro-manifestation a rassemblé 100 000 personnes à Bruxelles, à l’appel de la CES*, pour dire « Non à l’austérité, priorité aux emplois et à la croissance » aux autorités nationales et européennes.

Le mercredi 15 décembre, la CES appelle à une nouvelle grande journée d’action : « Non à l’austérité pour tous et aux bonus pour quelques uns », avec manifestations, arrêts de travail... Cette journée doit permettre de faire converger les mobilisations qui se développent dans de nombreux pays d’Europe.

Cette récente inflexion d’orientation de la CES, vers davantage d’appels à l’action en prise directe avec les mobilisations de ses syndicats membres, apporte une réponse aux critiques d’immobilisme qui lui étaient jusqu’alors adressées. La FSU76 propose à l’intersyndicale départementale un rassemblement avec flambeaux le mercredi 15 décembre au soir.

* Confédération Europénne des Syndicats
82 organisations syndicales, dans 36 pays.
Les confédérations françaises CGT, CFDT, FO en sont membres.

A ROUEN :

- rassemblement rue Jeanne d’Arc au niveau du Crédit Lyonnais à 13h
Une banderole va être hissée, qui traversera la rue Jeanne d’Arc : solidarité entre les peuples contre la crise du capitalisme et les politiques d’austérité.

- vin chaud, distribution de tracts et panneaux

AU HAVRE

Rassemblement : 11H30 rond-point des docks