Avec la réforme Woerth sur les retraites, les CPA (Cessation Progressive d’Activité) sont supprimées.
Que deviennent les collègues qui sont déjà en CPA ?
La réforme Woerth n’y répondait pas clairement.

De ce fait, le ministère a publié une circulaire datée du 14 avril 2011 qui comble ce vide juridique.
Vous avez le détail de la circulaire en pièce jointe mais, en résumé :

"L’entrée dans ce dispositif [CPA] est supprimée.
Toutefois, les personnels admis avant le 1er janvier 2011 au bénéfice de la cessation progressive d’activité (date d’effet et non date de la décision) conservent à titre personnel ce dispositif. Ils peuvent, avec un délai de prévenance de trois mois, demander à y renoncer.
Les personnels qui en bénéficient à cette date sont concernés comme tous les autres fonctionnaires par les mesures de relèvement de l’âge légal de la retraite.
Pour les fonctionnaires nés à compter du 1er juillet 1951 qui ont opté pour une CPA dégressive ou une cessation totale d’activité la dernière année, la durée de la CPA est prolongée de manière identique au relèvement de l’âge légal."

Le SNES sera attentif à la manière dont sera mise en oeuvre l’application de cette circulaire auprès des collègues concernés.