Une priorité : barrer la route au FN dans les urnes !

Communiqué du SNES-FSU du 27 avril 2017

Une priorité : barrer la route au FN dans les urnes !
jeudi 27 avril 2017

Pour la deuxième fois en quinze ans, la France voit arriver au second tour de l’élection présidentielle un candidat du FN. Cette situation en dit long sur l’état de notre société, la hauteur des inégalités et des inquiétudes, la défiance vis à vis de toute une partie du monde politique. Elle nécessite une réorientation forte des politiques pour empêcher que se renouvelle un scénario de ce type, celui de l’accès aux portes du pouvoir d’un parti, le FN, foncièrement anti-républicain, ennemi de tous les principes démocratiques, porteur de discours haineux et racistes.

Mais, dans l’immédiat, l’enjeu premier, c’est barrer la route au FN dans les urnes, à la présidentielle comme aux législatives, être dans la rue le 1er mai, rassemblés pour dire non à l’extrême droite. Par ce qu’il représente, parce que la société en laquelle nous croyons courrait un grave danger avec le FN, le SNES-FSU appelle instamment à contrer la menace imminente et battre le FN.

Le combat devra ensuite se poursuivre pour éradiquer ce qui alimente l’extrême droite, se mobiliser partout pour l’égalité sociale, pour le rétablissement de services publics partout, pour l’amélioration de l’école publique, l’école de la République délaissée dans le programme de Marine Le Pen au profit du privé.

Frédérique Rolet, Secrétaire Générale du SNES-FSU.

Vous pouvez aussi trouver le communiqué de la FSU « Pas une voix pour le Front National ! »

Le SNES-FSU avait présenté le 13 mars 2017, au cours d’une conférence de presse, ses revendications à l’adresse des candidats à l’élection présidentielle. Vous trouverez dans les fiches ci jointes les grands axes du projet porté par le SNES-FSU ainsi que les questions soumises aux candidats.

Vous trouverez dans cette rubrique les réponses des candidats.