Le mercredi 26 mai, les élus du personnel conseillers d’orientation-psychologues et directeurs de CIO ont refusé de siéger en CAPA afin de protester contre la fermeture programmée des 6 centres départementaux. Au lieu de chercher une solution pérenne qui garantisse l’égalité d’accès pour tous les jeunes du département de Seine-Maritime au service d’orientation de l’Education Nationale, le Rectorat accompagne le désengagement du conseil général dans le financement des 6 centres départementaux, sans réelle concertation avec les personnels des CIO et leurs représentants.

Après avoir lu une déclaration, les élus se sont retirés.

Prochaine action nationale des Co-psy et DCIO le 4 juin.