Une fois encore, le Rectorat a refusé de communiquer les DHG de lycée pourtant déjà connues des proviseurs et base des répartitions soumises au vote des CA dans le cadre de la préparation de la rentrée 2016. Opacité et culture du secret perdurent dans un contexte où la pénurie de moyens s’installe.

45 créations de postes pour plus de 1000 élèves supplémentaires ! Les lycées seront donc soumis à rude épreuve à la rentrée prochaine. La pression démographique se poursuit et les conditions d’enseignement ne risquent pas de s’améliorer. Le rectorat a en effet choisi de mettre davantage de moyens que ne le prévoient les textes pour « accompagner » la réforme du collège. Il a volontairement choisi de sacrifier le lycée pour faire passer la réforme du collège à coup de dotation supplémentaire. A ce jeu, tout le monde y perd ! Les renvois au local de la répartition de marges et de dotations exceptionnelles consacre le règne de l’arbitraire au collège. Dans la même logique, la marge d’autonomie au lycée se réduit à une répartition de la pénurie et relève de l’escroquerie.
En pièce jointe, le tableau des DHG et IMP de la rentrée 2015 pourra servir de base de comparaison quand chacun disposera des informations communiquées dans les établissements.