Tenez-nous au courant de l’évolution des actions dans vos établissements contre ces DHG et les suppressions de postes. Participez au forum : préparation de la rentrée 2011, quels actions dans votre établissement.

Mise à jour le 17 mars

La Barre en ouche.

Les parents d’élèves du collège Jacques Daviel de la Barre en ouche se mobilisent contre les effets de la diminution de la DHG du collège. Ils ont organisé ce jeudi 17 mars une manifestation dans la ville afin de dénoncer la suppression de l’allemand LV2, l’augmentation des effectifs par classe et la remise en cause de l’existence de leur petit établissement de campagne.
Ils ont reçu le soutien de nombreux élus et d’habitants du canton. Ils seront reçus lundi, avec des enseignants, à l’inspection d’académie afin de présenter leur attachement à une offre d’enseignement de qualité pour tous, y compris à la Barre en ouche.

manif_la_barre

Le Havre : conférence de presse

Une conférence de presse a eu lieu le 17/02 au Havre, convoquée pour rendre compte de l’initiative "écoles, collèges morts" décidée le jeudi précédent ; partout où l’opération a été menée, les familles ont "joué le jeu" et apporté leur soutien en n’envoyant pas les enfants
en cours...

Des collèges étaient représentés (Descartes, R.Rolland, Belle Étoile,
Dufy, Léo Lagrange, Joliot Curie et Ferry à Fécamp) ; tous n’étaient pas
"morts" (Dufy, Belle Étoile et Joliot ne l’étaient pas ce jour, Belle
étoile sera "mort" demain), mais ils ont témoigné tout de même de leur
situation.

Les autres étaient "morts", (Léo Lagrange) et certains depuis une semaine (Descartes et Ferry). Descartes dénonce avant tout la suppression
du poste de TSL, Ferry s’oppose à la suppression d’une soixantaine
d’heures dans leur DHG ; partout, nous constatons la même logique : toujours moins de moyens pour le service public d’éducation qui ne peut plus fonctionner correctement.

Nous avons réaffirmé notre souhait de mener des actions AVEC les parents d’élèves, et de les centraliser comme nous le faisons aujourd’hui afin de ne pas tomber dans le piège du ministère : opposer les uns et les
autres, donner (un peu !) à certains, sur le dos des autres...

LE HAVRE : Collège Jean Moulin

Mise à jour le 18 février

Les parents d’élèves et les enseignants du collège Jean Moulin font part de leur mécontentement et de leurs vives inquiétudes concernant la rentrée scolaire 2011-2012.

Dans le courrier joint l’ensemble de nos revendications et les actions déjà menées.

Notre rencontre avec M. l’Inspecteur d’Académie n’ayant rien donné de concret, nous poursuivons notre action.

Des enseignants soucieux de l’avenir de leurs élèves

Clg Jean Moulin Le Havre

FÉCAMP : Collège Jules Ferry

Mise à jour le 18 février

Ci -joint un récapitulatif des actions menées par les enseignants et les parents d’élèves du collège J.FERRY, particulièrement touché par la DHG, avec 58 heures en moins et 2 fermetures de classes à la rentrée prochaine !

L’équipe du collège J.FERRY, FECAMP

Actions Clg J. Ferry Fécamp

GRAND-QUEVILLY : Collège Branly

La motion suivante a été votée au CA du 7 février.
La proposition de répartition a été refusée par 19 voix contre (3 voix pour,
3 abstentions)

Motion Branly

BEAUMONT LE ROGER - Collège Croix Maître Renault.

Second CA hier soir, après un rassemblement parents/enseignants devant le collège, les élus au CA ont voté à nouveau contre la DHG qui entraîne une dégradation des conditions d’enseignements pour les élèves.

MAROMME - Collège Alain

Après avoir refusé la DHG et été reçus en audience auprès de l’IA, le collège sera fermé jeudi 17 afin de protester contre les fermetures de classes.

VAL DE REUIL - Lycée M. Bloch

La DHG : légère augmentation au total, mais surtout augmentation de la part des HSA (+ 17h), soit 919,75 HP et 97,25 HSA (1017 en tout contre 1013,5 l’an dernier)
Effectifs prévus + 20 (721 élèves contre 701 cette année)

2 postes probablement supprimés (maths / SVT), sauvés tout juste l’an dernier (pour info, le poste de maths est vacant)
Une demande de création en Hist Géo avec profil DNL (euro espagnol)

Discussion assez sereine malgré les circonstances, les collègues ont été invités à participer à 2 réunions d’ajustement, notre structure cette année nous permet de "digérer" la réforme mieux que d’autres.

Le point de focalisation a surtout été sur les effectifs de seconde qui risquent d’augmenter encore d’un cran (autour de 34 par classe, voire 35 car les prévisions rectorales sont tjs basses...), et les parents se sont eux aussi concentrés sur ce problème qui leur parle.
Nous avons faite part de nos inquiétudes à la presse locale.
Nous avons été reçu en audience au rectorat mardi sur la demande d’une neuvième division en seconde (2 parents FCPE + 4 profs). Pas grand chose de gagné...

En CA du jeudi 10, la DHG a été rejetée (après suspension de séance et prise de parole pour expliquer que nous ne souhaitions pas remettre en cause le boulot de la direction, plutôt bien mené par ailleurs, mais se faire entendre auprès du rectorat après l’audience de mardi) , nouveau CA mardi prochain.

Les parents souhaitent alerter les politiques localement (grosses inquiétudes aussi sur la fermeture probable du collège PMF), une pétition sur la 9e seconde circule auprès des parents du lycée et les collèges de recrutement.

GRAND COURONNE - Collège H. Matisse

Le texte de la motion proposée au CA du 11 février 2011 :

Pour la rentrée 2011, la Dotation Horaire Globale du collège Henri Matisse (Grand Couronne) a été diminuée de 38,5 h sur un total de 400 h alors que le nombre d’élèves ne change pas. Cette baisse du nombre d’heures découle en partie de la décision de la fermeture d’une classe de 5e ; Le collège compte aujourd’hui 56 élèves répartis en trois classes de 6e. Le rectorat ne « prévoit » que 49 élèves en 5e à la rentrée répartis donc en deux classes au lieu de trois.
De plus, avec ces suppressions d’heures, le collège va se voir contraint de supprimer l’option bilangue qui permettait aux élèves d’apprendre deux langues vivantes dès la classe de 6e, ce qui était un véritable atout pour ce collège en zone défavorisée.
Cette baisse de la DHG va également faire disparaître l’enseignement de l’italien et certainement celui de l’allemand en 6e dans les prochaines années. C’est tout le travail d’une équipe enseignante motivée depuis des années que ces décisions risquent de remettre en cause. De nombreux autres établissements scolaires subissent les mêmes mesures dans le seul objectif de supprimer des postes sans aucun souci des conditions de l’enseignement dispensé aux élèves.
Nous , enseignants et parents, sommes décidés à ne pas accepter ces suppressions d’heures. Nous avons été reçus par Mme Niquet à l’Inspection Académique mais ce rendez-vous n’a pas laissé entrevoir de possibilités allant dans notre sens.
Pour toutes ces raisons, parents et enseignants , refusons cette politique de destruction du service public d’éducation et avons décidé de renouveler notre vote contre la répartition de la DHG proposée par M Bakhta, principal du collège.
De plus les enseignants signataires du courrier joint ont décidé le refus des heures supplémentaires (HSA et HSE) non obligatoires dans leur temps de service, ceci à la rentrée scolaire 2011.

Parents et enseignants élus au conseil d’administration du collège Henri Matisse de Grand-Couronne

LE HAVRE - Collège R. Descartes

Mise à jour le 18 février

Le collège Descartes est bloqué depuis plus d’une semaine maintenant... Les grilles sont bouclées par les profs et les parents, par rotation...
Vous trouverez toutes les infos, les photos, la couverture médiatique sur la page facebook créée pour l’événement :

http://www.facebook.com/DescartesEnLutte?sk=wall

Jeudi 18, opération écoles et collèges morts sur le Havre.
À suivre, donc...

Les enseignants du collège Descartes,

- pour la DHG, un premier vote négatif du CA le 03 février. Un second vote le 08/02, lui aussi négatif. La principale fera passer la dernière mouture, comme elle en a le pouvoir.
à savoir : 654 Heures, dont 37 HSA.
un CSD de 12 H en SVT et un CSD de 8 H en Techno.
effectif prévu l’an prochain : 62 en 6e / 54 en 5e / 58 en 4e / 60 en 3e. Soit un total de 234 élèves, à quoi s’ajoute une EGPA 64, la classe relais, et l’institut Denis Cordonnier (environ 8 à 10 élèves sur deux niveaux).

- pour le poste de TSL...
entrevue lundi soir 07/02 avec l’IA du Havre (M. Houdu) : fermeture progressive du dispositif TSL : pas de recrutement en 6e l’an prochain, et fermeture définitive en 2012 (c’est un dispositif sur deux ans, 6-5es)
Les élèves souffrant de troubles spécifiques du langage seront donc à compter de l’an prochain “conformément à la loi sur le handicap”, suivi par la MDPH qui formulera une “préconisation” “fléchant” les élèves en deux groupes : les plus atteints iront en ULIS ; les autres, dans leur collège de secteur (tiens, y’a de nouveaux des secteurs !?) où ils recevront une aide “humaine” (sous forme de personnel extrêmement qualifié : des AVS) ou une aide “matérielle” (sous forme d’ordinateur)...

NB : les “entre guillemets” sont de l’IA...

Concrètement sur Descartes : le collègue (PE, maître E) qui s’occupait des TSL depuis 7 ans voit son poste fermé. Il passe au mouvement des PE, et pourra candidater sur le poste à profil ouvert à la rentrée prochaine à Descartes, pour s’occuper des TSL de Descartes et de Dufy !!! (un poste pour les deux établissements qui accueillaient les TSL sur le Havre...)
Le reste du poste de notre collègue est “distribué” aux collègues volontaires qui souhaiteraient prendre en charge les élèves TSL, à hauteur de 10.5 HP et 3 HSA. (donc 13.5 HSA sur notre DHG déjà bien pourvu...). Ces collègues se verront offrir une formation sur site, assurée par... les deux collègues TSL de Descartes et Dufy dont les postes ont été fermés !

Les collègues ont débrayé dès mardi matin. France 3 baie de Seine est venue, on est passé à la TV !!! On a rejoint les collègues de Jean Moulin qui étaient en blocage (eux aussi sont passés à la TV).

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_LOCALES_BAIE_DE_SEINE

Les parents ont été invités à bloquer le collège vendredi matin... à suivre donc.

Vendredi 11/02, les parents d’élèves ont bloqué les accès du collège Descartes pour protester contre la suppression du poste de l’enseignant TSL.

L’I.A du Havre ayant été prévenu, sa seule consigne a été de demander au chef d’établissement de couper les chaines bloquant les grilles du collège... Où l’on voit le profond respect de l’institution envers les parents d’élèves de quartier... Bien évidemment, cette consigne n’a pas été mise en œuvre, et les élèves ont été renvoyés chez eux.

Mise à jour du 16 février :

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_LOCALES_BAIE_DE_SEINE

ROUEN - Collège G. Braque

Mise à jour le 15 février

Suite à la suppression d’une nouvelle classe et donc à la perte de plus de 26 heures postes pour la rentrée 2011 en sachant que déjà 2 classes avaient été supprimées l’année dernière, l’équipe pédagogique et d’éducation soutenue par le chef d’établissement a demandé une audience auprès de l’IA. Ils ont été reçus mercredi 9.

N’ayant pas obtenu gain de cause sur leurs demandes, ils ont décidé dés jeudi 10 au matin le blocage du collège afin de faire entendre leurs revendications et leurs conditions de travail de plus en plus impossibles d’un point de vue pédagogique et éducatif.

Le blocage vendredi 11 février.

Les parents d’élèves ont décidé de bloquer le collège tous les matins pendant 1H30 jusqu’aux vacances de février.

Mise à jour le 12 février

Les parents ont décidé de bloquer le collège mardi matin ! L’AG d’enseignants réunie le 11/02 a adressé ce courrier à l’IA.

L’équipe éducative du collège
Georges Braque de Rouen

À Monsieur CARRIÈRE, Inspecteur de l’Académie de Rouen
Place des Faïenciers
76100 Rouen
S/c de Monsieur Guinard, Principal.

Objet : Dotation Horaire Globale du collège Georges Braque (Rouen) pour la rentrée de 2011

Monsieur,

Lors de l’entretien qui nous a été accordé mercredi 9 février, nous avons tenté d’attirer l’attention de Mme Niquet-Petitpas sur la situation préoccupante de la prochaine rentrée. En effet, notre collège placé C.L.A.I.R subira encore des réductions de moyens à hauteur de 26 heures poste et fermera encore une fois une classe (3 classes supprimées en 2 ans ! ).

On nous demande de résoudre en interne tous les problèmes auxquels sont confrontés les élèves et leur famille par de l’innovation et par l’adaptation de nos pratiques pédagogiques.

Or, comment « innover » et « adapter nos pratiques » avec des classes à 24 élèves pour 24 places, une équipe pédagogique éclatée sur plusieurs établissements, des problèmes de retards scolaires, des difficultés d’apprentissage...? Pour rappel, notre établissement est classé en R. A. R. du fait de la spécificité de nos élèves.

Dans ces conditions, nous ne comprenons pas l’intérêt du dispositif C.L.A.I.R. auquel on nous demande de souscrire, non seulement sans aucun moyen supplémentaire mais en nous retirant les moyens existants.

Nous avons des propositions mais qui restent lettre morte pour - nous dit-on - des raisons budgétaires. Ces idées iraient dans le sens d’une aide individualisée des élèves mais sont irréalisables avec des classes surchargées et des collègues en service partagé dans de trop nombreuses matières.

Nous demandons :
- le maintien du nombre de classes ;
- la limitation des compléments de service ;
- le maintien du nombre d’assistants pédagogiques et d’assistants d’éducation ;
- la reconversion des heures supplémentaires en heures poste.

Nous sommes en grève depuis jeudi 10 février pour faire entendre nos revendications. Conscients et responsables, nous ne souhaitons pas laisser nos élèves désœuvrés dans ce quartier sensible des Hauts de Rouen. Nous reprendrons donc le travail lundi matin. Toutefois, si l’Inspection académique demeure sourde à nos revendications, nous n’hésiterons pas à réitérer notre mobilisation avec le soutien des parents d’élèves (cf. pièces jointes) et d’élus.

Nous sollicitons donc, dans les plus brefs délais, un nouvel entretien afin d’envisager la scolarité de nos élèves dans de meilleures conditions matérielles afin d’assurer au mieux leur avenir.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous vous prions de croire, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, en notre dévouement à la cause du service public Éducation.

L’équipe équipe éducative du collège Georges Braque

Fait à Rouen, le vendredi 11 février 2011

BEUZEVILLE - Collège J. Brel

Mise à jour au 9 février

Lors du CA qui s’est tenu le vendredi 4 Février, la DHG (baisse de 39,5 heures) a été refusée et une motion (ci-dessous) proposée par les enseignants et les parents d’élèves a été adoptée. La baisse de la DHG se traduira par : la perte d’un poste de français, la disparition de groupe en sciences et technologie, la disparition d’heures de soutien, l’obligation de faire des heures dans un autre établissement.pour un collègue d’EPS.

Les représentants des parents d’élèves diffusent par courrier une lettre d’information aux autres parents et une réunion est prévu le jeudi 10 février au soir afin de décider d’éventuelles actions.

La mobilisation pour jeudi s’annonce déjà très forte puisque plus de 80% des enseignants prévoient de faire grève. A noter que toute la vie scolaire se porte gréviste et que la demi-pension ne sera pas assurée puisque le personnel de service est aussi en grève dans sa majeur partie.

Motion CA - clg Beuzeville

BUCHY - Collège F. Yard

Mise à jour au 9 février

Le CA s’est déroulé hier, mardi 8 février. La répartition de la DHG a été largement rejetée ; le reste des voix étant constitué d’abstentions. Deux motions ont été mises aux voix : celle des parents (motion FCPE) et celle des enseignants (motion "maison") ; l’une et l’autre ayant été approuvées à une large majorité par le CA.

SAINT-SAENS - Collège Guillaume Le Conquérant

La DHG a été rejetée lors du CA.
Avec 13 élèves de plus et 22 heures de moins, il y a fermeture de 2 classes. Résultats, toutes les classes sont à plus de 25 et des 5e et 3e à 27/28.
L’autorisation d’ouvrir une nouvelle classe de 5°, rejetée par l’inspection académique, a été vécue comme une marque d’autoritarisme méprisant par les parents avec qui nous avons présenté une motion en commun. Rendez-vous est demandé à l’IA, et des actions sont prévues lors la grève de jeudi. Une lettre à destination des parents a été distribuée aux élèves.

ÉVREUX - Collège de Navarre.

Les enseignants ont distribué des tracts aux parents.
Les enseignants ont refusé de voter au CA pour la répartition de la DHG.
Une demande d’audience a été faite auprès de l’IA.
La grève de jeudi 10 devrait être très suivie.

lettre_aux_parents

BEAUMONT LE ROGER - Collège Croix Maître Renault.

Le collège doit accueillir l’an prochain 25 élèves de plus. L’IA n’a donné que 5,5 heures. Cette dotation très restreinte entraînera des effectifs chargés dans les classes (27/28 en -ème, 27 en 3e)
En conséquence, les élus aux CA, personnels de l’établissements et parents ont décidé de refuser cette situation en votant contre le projet de répartion de cette DHG.

Motion CA Beaumont

BERNAY - Lycée Fresnel

Le CA a rejeté la DHG qui proposée 2 fermetures de postes.

Motion-Fresnel

LA BARRE EN OUCHE

Collège de 232 élèves, c’est 19 heures en moins qui étaient prévus. Devant l’impossibilité d’appliquer les horaires des programmes nationaux, 9 h ont été remis. Il reste cependant une baisse de 10h pour 1 élève de moins prévu.
Le CA a rejeté hier la DHG.

DIEPPE - Lycée P. Neruda

Mise à jour le 15 février

CA du 3 février, vote sur la DHG : 14 contre, 4 pour, 2 abstentions, 1 refus de vote .

Depuis lundi 14, un blocus administratif au lycée Pablo Neruda de Dieppe est organisé par les enseignants syndiqués SNES et non syndiqués qui n’ont pas cours.

Les élèves font un blocus symbolique du lycée pour soutenir la démarche des enseignants.

Cette action a été engagée avec les revendications suivantes :

- Non à la suppression des 3 postes de professeurs technologues.
- Demande de dédoublement des heures d’’enseignements technologiques transversaux.
- Demande de financement des deux modules « Outillage et mise en forme des matériaux » et « Production en milieu nucléaire ».
- Pas de fusion des cours d’enseignements généraux en section de techniciens supérieurs Conception et Industrialisation en Microtechniques et Industrialisation des Produits Mécaniques.

Une forte médiatisation a été faite dans Paris Normandie, les informations dieppoises et la radio Résonance.
Le Rectorat accepte de recevoir une délégation d’enseignants du lycée le mardi 15 février à 17 h 30

Section SNES
Lycée Pablo Neruda
Dieppe (76)

Motion CA - Lycée Neruda, Dieppe

DIEPPE - Collège A. Camus

La DHG (-24 H) a été refusée par le CA (16 contre ; 5 pour). Une motion a été votée et une demande d’audience faite à l’inspecteur d’académie.

Une action sera menée lundi 7 ; présence des enseignants au collège mais sans prendre les élèves en classe (une rotation sera effectuée pour la surveillance dans la cour).

DARNETAL - Collège Chartier

Mise à jour le 7 février

Les enseignants du collège Chartier de Darnétal se sont réunis en HVS le mardi 1er février, ont procédé à un tractage auprès des parents à l’occasion d’une rencontre parents-profs afin d’alerter sur les effets néfastes des réformes en cours (classes + chargées, dégradation des conditions d’enseignement...).

Ils ont envoyé à leur député cette lettre :

"Madame,

Les enseignants du collège Émile Chartier (Darnétal), inquiets de la situation créée par des Dotations Horaires Globales (DHG) à la baisse dans leur établissement comme dans de nombreux autres au sein de votre circonscription, attirent votre attention sur la dégradation des conditions d’enseignement (classes de plus en plus chargées, enseignants sur 2 ou 3 établissements...) et sur les conséquences néfastes des réformes politiques en cours.

Cette inquiétude se double d’une contestation légitime des mesures qui ont affecté l’Éducation Nationale pendant le quinquennat en cours d’achèvement :

- la suppression des IUFM et la dégradation des conditions de formation et d’entrée dans le métier pour les jeunes enseignants (situation épinglée par un rapport remarqué de l’inspection générale au ministre Luc Chatel en août 2010)

- les baisses salariales subies dans un contexte de crise et de contestation sociale forte (grèves massives de septembre-octobre 2010 contre une réforme des retraites très majoritairement ressentie, à juste titre, comme inefficace et injuste, tandis que subsistent des régimes fort avantageux...)

- les aides croissantes accordées à l’enseignement privé tandis que se dégrade le service public de l’Éducation Nationale, pilier et vecteur des valeurs républicaines d’égalité et de laïcité

- la suppression des postes d’enseignants par le non remplacement des départs en retraite, le non renouvellement des conseillers d’orientation psychologues, l’insuffisance des moyens en matière de vie scolaire (assistants d’éducation), l’empilement tracassier des tâches, les incitations systématiques aux heures supplémentaires, la mise en œuvre sans concertation réelle de projets fortement contestables (CLAIR)...

Comptant sur votre prise en considération de ces préoccupations à l’heure des bilans qui approche, nous vous prions d’agréer, Madame la députée, l’assurance de nos sentiments distingués.

Les enseignants du collège Émile Chartier"

Après une opposition unanime (hormis l’administration) à la DHG (+1 élève, - 31h) au CA du jeudi 3 février, les represéntants des enseignants, de la vie scolaire, des ATOS ATEP, et des parents du collège Emile Chartier de Darnétal, appuyés par une élue PS représentant le conseil général et une autre personnalité qualifiée, ont voté à l’unanimité une motion reconduite lors du second CA du lundi 7 février 2011 (CA au cours duquel la DHG a été adoptée par les seules voix de l’administration, le reste des membres ayant opposé un refus de vote unanime).

Cette motion est conçue en ces termes :

« En refusant de voter la proposition de DHG le personnel enseignant et les parents d’élèves du collège Emile Chartier ne se prononcent pas sur la répartition proposée mais exprime leur refus catégorique de la baisse des moyens octroyés pour la rentrée 2011, dans l’établissement comme dans le reste de l’Académie.

Ils voient dans cette dégradation des conditions d’enseignement et d’apprentissage une atteinte directe et grave au service public de l’Éducation Nationale.

Cette baisse des moyens se traduit par une augmentation des effectifs par classe dans un contexte social de plus en plus dégradé ».

Une demande d’audience à l’IA a été aussitôt envisagée par les enseignants et les parents en vue d’une prise en compte de leur vive inquiétude et de leurs légitimes attentes...

GRAVIGNY - collège M. Pagnol

Mis à jour le 02 février

Avec 738.5 HP et 51.5 HSA ; cette année c’est une perte de 60 HP et 6.5 HSA par rapport à cette année alors que les effectifs vont baisser seulement de 38 élèves.

Notre principale, nous a reçu en conseil d’enseignement pour présenter la situation, en conseil pédagogique elle a fait une proposition de répartition, entraînant la fermeture de 2 classes et de certaines options propre à l’établissement.
L’effectif moyen du collège passerai de 25.1 élèves par divisions à 26.67.

Il a été décidé, de ne pas essayer de gérer la pénurie et de ne pas participer aux groupes de travail qu’elle avait proposé pour qu’on se répartisse les heures entre les disciplines selon une logique de projets.

Actuellement, seraient supprimés les BMP existants ; soit 13h en Anglais, 2h en Arts Plastiques, 2h en Musique, 13h en Techno et 8h en EPS. Auquel s’ajoute 2 postes fixes : un en Hist/Géo et un en SVT qui se verraient obligés de faire un complément de service de 6h en HG et 8h en SVT ailleurs.

En heure syndicale, nous avons décidé de rédiger une lettre d’information aux parents d’élèves et une motion pour le CA du 03/02 où nous demandons également à être reçu par l’inspection académique.

LE HAVRE - collège L. Lagrange

Mis à jour le 3 février

La pétition suivant est actuellement signée par les professeurs :

Les enseignants, signataires de l’engagement qui suit, tiennent à protester contre la DHG 2011 pour le collège.

Ils informent l’administration, le principal du collège et le rectorat, qu’ils refuseront toute heure supplémentaire (au-delà de l’unique heure imposable).

Ils signent cet engagement en janvier, c’est-à-dire bien en amont de la rentrée scolaire ; par conséquent, il est de la responsabilité de l’administration de tenir compte de cette contrainte et d’abonder la dotation en heures poste, suffisamment tôt pour ne pas se retrouver, en septembre, avec des classes sans enseignants.

Par cet engagement, ils entendent dénoncer la suppression massive de postes, la destruction de l’emploi public, la défiscalisation des heures supplémentaires ; compte tenu de la pénibilité accrue du métier en ZEP, et du manque de moyens pour permettre la réussite des élèves, les enseignants refusent les heures supplémentaires.

NOM , prénom, signature

La DHG a été repoussée lors du CA du 3/12.

Motion collège Léo Lagrange

Mise à jour du 18 février

Ci dessous, une lettre des collègues de Léo Lagrange au Recteur

BARENTIN - lycée T. Corneille

Mise à jour le 2 février

Le CA du lycée Thomas Corneille de Barentin a eu lieu le 31 janvier.

La dotation est en hausse et les prévisions d’effectifs aussi :

- effectifs réels 2010-2011 : 1015 élèves ;
- 1442,5 heures dont 163 HSA ;
- prévisions 2011-2012 : 1093 élèves ;
- 1498,5 heures dont 179,5 HSA.

Les 11 classes de seconde sont prévues à 35 (seuil du rectorat).

Le H/E est en baisse constante depuis au moins 4 ans, les effectifs de secondes sont déjà très chargés cette année, le proviseur est convaincu qu’on aura une 12e seconde à la rentrée, les calculs sont trop justes selon elle. Je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois...

Une seule classe décloisonnée en 1e : un mélange de 1e ES-L à 34.

Le proviseur veut à toute force poursuivre les groupes de compétences dans les trois LV (anglais, espagnol, allemand) en 2nde, ce qui ne simplifie ni les emplois du temps ni le travail des professeurs principaux. En contrepartie, les 3 LV sont à 3h avec des effectifs autour de 25-26 élèves.
Nous avons demandé en 1e un allègement des effectifs groupes de LV (35 élèves pour les deux heures classe entière comme pour tous les enseignements du tronc commun) et nous avons également demandé que ces groupes ne soient pas des groupes de compétences, il faudrait déjà faire un bilan de la seconde pour voir quel a été le gain réel pour les élèves.

Une suppression de poste très probable en allemand (cette année, la collègue n’a pas du tout d’heures au lycée, dans les prévisions de l’an prochain non plus et elle n’a pas fait de service complet au lycée depuis au moins 6 ans), même si nous avons mis en garde le proviseur sur les difficultés d’affecter les collègues d’allemand à l’intra, fût-ce avec des bonifications.

Un taux d’HSA à 12% avec un nombre faramineux d’entre elles données en STG (BTS).

Nous avons fait voter une motion qui a obtenu l’unanimité, même les personnalités qualifiées ont voté pour, seule l’équipe de direction n’ont pas participé au vote. Egalement une abstention.
Le vote contre ayant été majoritaire, le 2e CA est prévu le 8 février.

Motion CA - lycée Barentin

PAYS DE BRAY

http://collegesdupaysdebray.blogvie.com/

LE HAVRE - lycée Schuman

Mise à jour le 10 février

Lors du CA du lundi 7 février 2011 du LGT Schuman du Havre, les élus SNES-FSU sont intervenus pour dénoncer les conséquences de l’application de la réforme des STI et STL en 1re.

- 7 suppressions de postes (dont 3 en Sciences Physiques, 2 en STI, 1 en Maths) ;
- de nombreux compléments de service (Sciences Physiques, Histoire-géo, STG, anglais, ...) ;
- regroupement dans une même classe des élèves de STI2D (plus de 30 élèves) ;
- de même pour les élèves de STL.

Par ailleurs malgrés nos différents labels (CLAIR, ZEP, site de l’excellence, ....) nous auront l’année prochaine des terminales à 35 -36 élèves (en S, STG, ES). La preuve est faite que ces différents labels n’améliore aucunement les conditions de travail des élèves et des enseignants.

Dans ces conditions, les élus SNES-FSU, parents FCPE, personnels TOS, représentant région ont rejeté la DHG (12 contre, 4 abstentions, 5 pour (administration)). Nous avons également déposé la motion jointe (13 POUR, 8 abstentions).

La DHG du LGT Schuman est catastrophique. En ne tenant pas compte de celle du LP (où 3 postes seront vraisemblablement supprimés), le lycée perd 8 postes : 3 en Sciences Physiques, 1 en Génie mécanique productique, 1 en Génie électrotechnique, 1 en EPS, 1 en Maths et 1 en Histoire-Géographie. Par ailleurs, de nombreux collègues devront faire un complément de service : en lettres, en allemand, en anglais, en SVT, en sciences physiques et en STG. Donc quasiment toutes les disciplines sont touchées, soit par une (ou plusieurs) suppressions de postes, soit par un complément de service.

Mais il paraît, dixit l’administration, que nous sommes relativement
épargnés "grâce" au dispositif CLAIR et à notre nouveau classement en ZEP.

Chaque année on perd 7 postes en moyenne mais nous sommes "épargnés" grâce au label à la mode (dispositif CLAIR cette année, lycée d’excellence l’an passé, classement en APV avant ...). Certes nous perdons des élèves (surtout en 1re), mais dans les prévisions actuelles on aura l’an prochain une classe de Terminale STG à 35 et une classe de Terminale ES à 36 dans un quartier populaire particulièrement défavorisé du Havre.

Au global, nous avons 1125,25 Heures postes (- 145,5) et 104,5 HSA (-13,5) soit un taux de HSA de 8,5 % comme l’an passé.

Nous sommes intervenus pour dénoncer cette situation en commission permanente. Nous continuerons à le faire au CA
Stéphane Fourrier

SAINTE-ADRESSE - Collège La Hève

Au collège de la Hève nous "gagnons" 26 élèves et perdons 3 heures, ce qui entraîne des classes de 3e à 29 élèves, l’impossibilité de faire des groupes en SVT, technologie et sciences physiques, la quasi disparition du soutien en français maths et anglais.

Au CA, jeudi 3 février nous comptons voter CONTRE la répartition proposée et joindre une motion pour condamner l’enveloppe allouée pour la rentrée 2011.

YVETOT - lycée R. Queneau

Mise à jour le 18 février

Lycée d’Yvetôt : non aux classes surchargées, non aux suppressions de postes !

Depuis le jeudi 10 février 2011, les enseignants, les lycéens et les parents du lycée Raymond Queneau se mobilisent contre les décisions du Rectorat : des classes de Secondes, de Premières, de Terminales Générales voire de Terminales Professionnelles entre 33 à 35 élèves, des options non financées et des dédoublements supprimés (notamment en langues et technologies industrielles) alors que la rénovation d’un bâtiment, prévue pour l’année prochaine, aura pour conséquence qu’une grande partie des cours se tiendra dans des Algecos, locaux particulièrement bruyants. Pas moins de 7 postes d’enseignants doivent être supprimés.
Face à ces décisions scandaleuses, un grand nombre des professeurs et de lycéens soutenus par des parents d’élèves se sont engagés dans une grève reconductible pour faire reculer le Rectorat. Le jeudi, le lycée était bloqué à la fois par les enseignants et les élèves. Le vendredi, les professeurs grévistes ont été rejoints par les élèves pour manifester en ville. Les nombreux témoignages de sympathie des passants ont été considérés comme autant d’encouragements pour continuer la lutte engagée.

Ci-dessous le courrier adressé à Madame le Recteur

Courrier du lycée d’Yvetot adressé au Recteur

En ce qui concerne la DHG LGT, elle est saignante : 1425 heures au lieu de 1497 heures, moins 72 heures par rapport à la DHG 2010 (en fait moins 100 heures par rapport aux moyens reçus à la Rentrée). Ce qui donne surtout :

- une seconde est supprimée pour 4 élèves en moins ! ce qui nous ferait 6 Secondes à 33, 1 à 34, 3 à 35 !

- une division de Première est supprimée avec la fusion, pour le tronc commun (15 heures) d’une Première S à 24 et une Première L à 10 ! Les deux premières ES et les deux autres Premières S sont à 35 ! (là aussi le calcul en effectifs élève par le Rectorat est volontairement tronqué)

- les Terminales gardent la même structure mais il y a 32 heures en moins pour 15 élèves en moins !

Ce qui donne au moins un poste supprimé en maths ,un en maths physique un en STI. Par ailleurs des profs de STI doivent enseigner de nouvelles matières et avoir plus de classes.

En ce qui concerne la DHG de la SEP, elle est en légère progression (6 h 30) ce qui n’empêche des mesures scandaleuses comme :

- une Terminale Pro Comptabilité à 35 élèves !
- le regroupement d’une Terminale MDM et d’une Terminale Hygiène-Environnement

Ce qui donne un poste supprimé en Hygiène-Environnement et en Métiers de la Mode.

Les répartitions des deux DHG ne sont pas encore arrêtées et les dégâts risquent d’être encore plus grands !

A l’issue de l’heure d’information syndicale, il a été décidé :

− d’informer les élèves et les parents par tracts...
− de débrayer un matin en compagnie des élèves en convoquant la presse.

Eric Moisan

CANTELEU - Collège le Cèdre

Mis à jour le 2 février

22 heures en moins, sans perte de division, et pour seulement 9 élèves de moins (prévision que nous contestons également).

Cela se traduit donc par des menaces sur les options, les rares dédoublements qui restaient, les heures des soutien, et les IDD encore existant en 5°.

Après l’heure d’information syndicale du 26 janvier :

- nous avons sollicité une audience à l’IA.

- nous réfléchissons à contacter la presse locale.

- nous voterons contre la DHG au CA du jeudi 03.02 et assortirons le vote d’une motion.

Par ailleurs :

- suite aux demandes des enseignants, la principale a obtenu de transformer 3 HSA (sur 40) en heures postes ;

- une pétition pour refuser les HSA a déjà recueilli 23 signataires sur 29 enseignants à ce jour - dont au moins 6 qui n’accepteront AUCUNE heure sup ;

- nous avons décidé collectivement (et avec engagement écrit) de ne pas remplir le bulletin par compétences pour les 6° comme on nous demandait de le faire au deuxième trimestre, puisque nous sommes RRS

- les parents ont adressé un courrier à l’IA, qu’ils ont auparavant fait signer par plus d’une centaine de parents.

LE TRÉPORT - Collège R. Salmona

Perte de 7h pour une augmentation prévue de 17 élèves.
Ce qui se traduira par la perte de :

- 1/2 poste français (BMP)

- 1/2 poste maths

Après réunion syndicale nous avons prévu :

- distribution de tract pour info , communiqué de presse

- soutien au lycée Anguier (supression BTS ERO)

- boycott du prochain CA avec participation des parents FCPE (6 élus)

Si la situation n’est pas trop critique en DHG elle le devient pour les
remplacements. Eloignement oblige, les derniers recrutements passés par
le pôle emploi pose un problème de manque total de formation et
d’expérience.

FLEURY SUR ANDELLE - Collège Guy de Maupassant

Mise à jour le 2 février

La DHG proposée nous donne 14 heures de moins (alors que nous avions déjà perdu une classe cet été) avec 19 élèves en plus - la situation de cette année étant déjà difficile !

En heure syndicale aujourd’hui, nous avons décidé :

- la rédaction d’une motion pour le CA

- de voter contre la DHG proposée

- une demande d’audience auprès de l’IA avec un rassemblement en bas ce soir là. L’IA de l’Eure a annoncé ne pas pouvoir nous rencontrer avant les vacances de février !

Nous avons contacté les parents afin qu’ils nous accompagnent dans nos démarches.

Le premier CA a eu lieu le 31 janvier. Les élus ont voté contre la DHG proposée.

Motion CA - clg Fleury-sur-Andelle

Le 10 février, les enseignants feront une distribution de tracts dans l’entrée de la commune sur la Nationale 14.

LE HAVRE - Collège R. Rolland

- DHG 2011 (connue depuis 10 jours) : 695,5 h (2010 : 668 h) donc + 27.5 h, mais : + 40 élèves...

- Le rapport H/E a chuté de 4 % ! Avec le H/E de l’an dernier on aurait dû avoir : + 60 h.

- Heure d’info syndicale mardi 18 janvier : décision d’aller au CA du 1er février en demandant une modification de l’ordre du jour, passer la DHG en point n° 1 et voter notre motion commune parents/enseignants dénonçant le saccage des conditions d’enseignement, puis quitter le CA en signe de protestation.

Motion Rolland

DARNETAL - collège J.-J. Rousseau

Mis à jour le 5 février

Au collège Rousseau de Darnétal nous "gagnons" 8 élèves et perdons 17 heures et, comme ailleurs, le volant d’ HSA rend impossible une répartition réellement guidée par des considérations pédagogiques.

- La DHG proposée a été rejetée en CA le 4/2/11 et motion ci-dessous adoptée.

- A été décidé un refus partiel des HSA et le refus généralisé est prévu dans un 2e temps si il n’y a aucune évolution.

- Une demande d’audience des parents et des enseignants à été adressée à l’Inspection Académique.

- Le second CA a été fixé le 8/2/11.

Motion CA Clg Rousseau Darnéta

1 poste de lettres classiques est menacé alors que les 4 collègues "restants" devraient faire 10,5 HSA ....
et plus d’un demi poste en techno avec 4,5 HSA pour les 2 colègues de la matière ...

En parallèle, plus question ni d’IDD, ni de groupes en SVT, sciences physiques et techno en 4e, alors qu’ils étaient jusque là maintenus à la place des IDD.

Certains groupes d’anglais et d’espagnol à 26 et 28.5 !

La disparition d’un groupe de latin en 4e , 2 possibilités : mettre les 34 latinistes, cette année en 5e, dans un même groupe l’année prochaine ou se débarrasser de certains !!!

L’impossibilité d’ouvrir 2 groupes en 5e, faudra-t-il créer un examen de passage ?

L’impossibilité de proposer de l’aide en français en 6e et 5e.

etc...

Les collègues ne sont pas prêts à accepter une telle dégradation des conditions d’études et de travail.

D’ores et déjà un certain nombre d’entre eux ont annoncé leur refus d’assurer plus d’une HSA l’an prochain, une "pétition" est en cours de signature. Une deuxième réunion syndicale mardi permettra de décider des modalités de la mobilisation en collaboration avec les parents d’élèves.

L’an dernier c’est un refus unanime des HSA et une mobilisation très forte des parents et des profs lors de nombreuses actions qui avaient permis l’obtention de 4 nouvelles heures postes et la transformation de 20 HSA en heures postes.

Le secrétaire de la section SNES

ISNEAUVILLE - Collège Lucie Aubrac

Mis à jour le 2 février

Les effectifs prévus sont à 25-27 par classe.
Il n’y a plus aucun groupe dans aucune matière.
La disparition des IDD est envisagée pour permettre la survie du latin-grec et de l’allemand.
Des scenari permettraient de sauver les IDD : regrouper les 4e et 3e en allemand LV2, regrouper latin et grec...

4 postes sont menacés, la tension monte.

Au CA du 1er février, la DHG a été rejetée par :

- 5 POUR
- 16 CONTRE
- 2 BLANCS.

Une pétition demandant la transformation des HSA en heures-postes est massivement signée.

Une motion a été présentée par les enseignants, une par les parents d’élèves FCPE.

Motion CA - clg Isneauville

Mise à jour le 3 février

Motion commune parents-enseignants au CA du 3 février :

Motion CA parents enseignants - clg Isneauville

LE HAVRE - Collège R. Dufy

mise à jour le 18/02

Lors du 3e CA, le vote au sujet de la mauvaise DHG a donné :
- 3 POUR (administration)
- 16 CONTRE (parents/élèves/profs/CPE/élus).

L’action reprend dès la rentrée :

- heure d’information syndicale et réunion parents/profs le 8 mars
- rassemblement à Rouen le 9 mars
- suite des rendez-vous chez les élus
- rendez-vous au Rectorat souhaité et non encore obtenu.

Depuis 4 semaines le collège est en ébullition, les revendications largement partagées, nous espérons vraiment acter des résultats en mars.

mise à jour le 8/02

Le nouveau mode de calcul à la structure conduit à donner 14 heures en moins alors que nous prévoyons 45 élèves en plus.

Dans ces conditions nous aurons une classe en moins et deux élèves de plus par classe : nous arriverons à près de 28 élèves par classe, la pire moyenne du Département 76.

Les collègues ont mis en œuvre les décisions prises le 20 Janvier :
lettre aux parents co-signée avec FCPE et PEEP avec coupon-réponse à retourner.Rendez-vous avec l’IA.Rassemblement devant le collège le 03/02, avec présence de la Presse Havraise écrite+Baie de Seine.

Nous souhaitons bien sur un réexamen de la dotation .
La lettre distribuée la semaine dernière aux parents est revenue signée 300 fois suivant le pointage de Jeudi 03/02 : la revendication de moyens supplémentaires est donc largement partagée. Nous la porterons avec toutes les lettres signées le 14 Février à l’Inspection d’Académie au Havre où une délégation sera reçue à 18 heures ( 2 profs représentant chacune des
listes au CA et deux parents FCPE et PEEP ). Il faut 4 classes en plus, le maintien du dispositif TSL aujourd’hui menacé aux collèges Dufy et Descartes et des moyens en plus à la vie scolaire avec notamment un deuxième poste de CPE ( pour 800 élèves ce n’est pas un luxe ).

Le 3 février, le CA était prévu . Les enseignants ont lu le texte suivant :

"Les enseignants du collège Raoul Dufy refusent la dotation horaire globale attribuée à notre établissement pour la rentrée 2011. La structure imposée de 28 classes avec 772 élèves constitue une dégradation sans précédent des conditions d’enseignement. Avec 45 élèves en plus et une division en moins, notre établissement est le plus pénalisé par la réduction des moyens dans tout le département. Déjà l’an passé la réduction de la DHG avait touché notre collège et le vote d’une motion au CA n’avait apportée aucune modification. Pour refuser ces conditions d’enseignement, répondant à une logique de suppression de postes d’enseignants et non à une logique de besoin d’élèves, les élus représentant les enseignants appellent les membres du CA au boycott de celui-ci. A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle."

A la suite de quoi, les profs sont partis ainsi que les parents FCPE, les élèves.....le quorum n’étant plus assuré, le CA ne pouvait plus se tenir. Il sera re-convoqué plus tard.
Simultanément se tenait un rassemblement de parents, profs et élèves, avec la présence de Baie de Seine et de la Presse écrite.

Nouvelle semaine d’action à venir avec Mardi 08/02 heure d’information syndicale et Jeudi 10/02 grève que nous espérons majoritaire.

La communauté du collège est mobilisée et nous allons faire monter la pression au maximum possible dans les jours à venir.

ELBEUF - Lycée André Maurois

+ 35 élèves, -12 H
Une seconde de moins (10 à la place de 11) !

Le proviseur a décidé de refuser la DHG en disant à la DOS qu’avec cette enveloppe-là, il ne savait pas faire.

GONFREVILLE L’ORCHER - collège G. Courbet

Mis en ligne le 2 février

Ci-dessous, la motion qui va être proposée au CA du 3 février.

Motion CA - clg Courbet

PONT AUDEMER - Lycée Prévert

Le CA du lycée Prévert a eu lieu le 8 février 2011.
La DHG a été rejeté par 4 pour et 18 contre. Voir la pièce jointe :

DHG 2011 Lyc Prévert-Pont-Audemer

ROUEN-Lycée Corneille

En CA le 4 février nous avons proposé la motion jointe qui a recueilli toutes les voix des membres sauf celles de l’administration et quelques abstentions.
Ensuite, les votes contre le DHG ont été majoritaires (SNES-SNEP, ATOSS, FCPE, élèves).
Du coup, un nouveau CA a eu lieu mardi 8 février : à nouveau un vote contre majoritaire. La DHG sera donc appliquée d’office....

Motion DHG Lycée Corneille - Rouen