Sans aucune concertation, la carte cible des CIO a été définie et communiquée aux recteurs : 360 CIO sur les 524 existants, c’est le nombre MINIMAL de CIO que le MEN s’engage à conserver. Plus de 60 CIO ont déjà disparu du paysage éducatif depuis 2009.

Dans notre académie, les CIO de Montivilliers, Barentin, Bernay ont fermé à la rentrée 2014 ; le rectorat maintient jusqu’à lors son projet de déménager (à terme de fusionner) le CIO de Rouen centre à Rouen sud et le CIO du Havre nord au Havre sud à la rentrée 2015.

Le rectorat refuse d’envisager des alternatives à ces déménagements qui mettent à mal le maillage territorial. Les élu(e)s du SNES-FSU poursuivent leur prise de contact avec les élus politiques des territoires concernés pour explorer toutes les pistes.

Le Ministère s’engage dans notre académie à prendre en charge 11 CIO sur 14. Or 6 CIO ou antennes : Dieppe, Eu, Elbeuf, Fécamp, Lillebonne, Vernon sont déjà pris en charges financièrement par les municipalités, restent 8 CIO actuellement à la charge réelle du rectorat. Il existerait donc bien une marge de manœuvre (+3) pour maintenir la maillage actuel de notre réseau des CIO, et réimplanter une antenne sur Bernay puisque le financement du MEN est possible pour 11 CIO. Stoppons cette chasse aux CIO !

VENDREDI 20 MARS :

9H30 rassemblement de délégations venant des différentes académies au FIAP (30 rue Cabanis Paris 14 ème,métro Glacière), soyons nombreux pour porter notre témoignage. Les frais de transport sont remboursés aux syndiqué(e)s. Un préavis de grève a été déposé.

14H Rassemblement métro rue du Bac pour porter au MEN les livres noirs des CIO et exiger le maintien de tous les CIO.