Vœu

Devant la mutiplication des incidents violents dans les établissements scolaires du Havre, le CTP de Seine-Maritime demande aux autorités administratives et politiques de répondre aux demandes des personnels situés en première ligne autrement qu’en les qualifiant d’obscènes ou d’indécentes. Chacun doit prendre ses responsabilités : il faut notamment renforcer d’urgence l’encadrement éducatif, programmer les travaux indispensables, agir enfin dans la ville et les quartiers par de véritables mesures sociales de prévention de la violence.