VENDREDI 5 AVRIL

Collège A. Gide - Goderville

Une équipe d’enseignants et de parents d’élèves ont tenté d’occuper le collège la nuit du 5 au 6 avril pour protester contre le manque de moyens (lire épisodes précédents ci-dessous). Sous les pressions diverses, les parents ont renoncé, et l’équipe d’enseignant a donc dormi en salle des professeurs...

JEUDI 4 AVRIL

Collège A. Gide - Goderville

Motion du CA du 04 avril 2013

Depuis l’annonce de l’enveloppe pour la rentrée 2013, le personnel d’éducation et les familles des élèves du collège André Gide de Goderville sont mobilisés.

Nos inquiétudes et nos revendications sont fondées sur des chiffres que nous jugeons contestables, et malgré nos arguments nous ne sommes pas entendus par le Rectorat et l’inspection académique.

Nous nous opposons toujours à l’enveloppe de DHG prévue pour la rentrée 2013. De ce fait, nous ne pouvons voter pour la répartition proposée.

Nous restons convaincus que cette enveloppe est sous estimée, pour que le collège puisse fonctionner correctement avec deux divisions de moins l’an prochain(pour une perte globale de 13 élèves !).

Nous demandons qu’une partie des HSA soit transformée en « heures postes », pour que les professeurs ne se retrouvent pas dans la situation absurde où nous aurons 77 heures prévues à l’extérieur du collège et 59 HSA à se répartir !

Nous insistons également sur le fait que nous sommes un collège rural, éloigné des grandes agglomérations et nous en appelons au principe d’égalité républicaine, donnant les mêmes droits d’accès aux savoirs et des conditions d’enseignement et d’apprentissage égales à tous les élèves de France, et ce, quelque soit l’implantation géographique de l’établissement.

Nous savons par exemple, que le collège d’Epouville et le collège de Fauville qui accueillent un pourcentage de CSP défavorisées et qui appartiennent à la même catégorie d’établissements, ont une DHG qui leur permettra d’avoir des répartitions satisfaisantes.

C’est pourquoi, nous vous proposons une nouvelle répartition basée sur une DHG qui nous semble vraiment adaptée aux besoins de notre établissement et de nos élèves pour la rentrée 2013.
Voici ce qu’elle prévoit :
- 1 division supplémentaire en 5e (soit 25,5 heures postes en plus)
- 1 division supplémentaire en 4e (soit 28,5 heures postes en plus)
- 1 heure statutaire supplémentaire pour couvrir les besoins.

La transformation de 6 HSA en heures postes (soit un total de 53 HSA)
La DHG totale serait de 943 heures (890 heures postes et 53 HSA dont 9 pour la SEGPA), avec un taux d’HSA de 5,62% (la moyenne académique étant de 6,5 %).

Vous trouverez également en pièce jointe une proposition de répartition de cette DHG. Elle a été faite en essayant dans la mesure du possible de diminuer voire de supprimer les compléments de services des collègues devant aller à l’extérieur (qui représentaient 27% du personnel enseignant) en regardant les BMP des collèges du secteur. Cette répartition prévoit :
- la suppression du CSR de 14 heures de lettres classiques
- la création d’un BMP de 10 heures en Histoire Géographie.
- Un CSR de 4 heures au lieu de 12 heures en technologie sur le BMP créé de Criquetot l’Esneval.
- Un CSR de 6 heures au lieu de 13 heures en EPS sue le BMP créé à Criquetot l’Esneval.
- Un CSR de 4 heures en Anglais à Epouville au lieu de 11 heures.
La Suppression du CSR de 6 heures en SVT.
La suppression du CSR de 6 heures en espagnol.
La suppression du CSR de 5,5 heures en physique Chimie.

Prenez en compte nos revendications qui n’ont pour but que la réussite de nos élèves !

Les représentants des enseignants et personnels d’éducation, les représentants des parents d’élèves, les représentants des personnels ATOS et les représentants de la communauté de commune.

MERCREDI 13 MARS

Lycées G. Brassens - Neufchâtel-en-Bray

Les personnels enseignants des deux sites du lycée G.Brassens de Neufchâtel en Bray, ont décidé d’un mouvement de grève reconductible à partir du mardi 19 mars prochain.

Les motifs de cette grève résident dans l’insuffisance des moyens attribués à notre établissement en heures postes, les suppressions de poste envisagées, la trop grande proportion d’heures supplémentaires et les conséquences de cette dotation insuffisante : absence ou suppression de dédoublements, recours systématique aux HSE…

LUNDI 11 MARS

Collège A. Gide - Goderville (suite)

Motion présentée au CA du 11 mars 2013.

Les enseignants du collège André Gide de Goderville ont été contraints de se mettre massivement en grève (89,47%) et de boycotter en accord avec les parents d’élèves et les représentants des élus locaux le conseil d’administration du jeudi 7 mars 2013, afin de faire sérieusement entendre leurs revendications.

En effet, la dotation en heures pour la rentrée 2013 est tout simplement inacceptable et nous demandons une revalorisation immédiate de celle-ci, sans attendre une réévaluation des moyens fin juin (comme proposé lors de l’audience du mardi 5 mars).

Nous demandons : - le maintien des deux divisions en 5e et 4e en équivalent heures postes.
que le nombre d’heures statutaires corresponde à nos besoins.
une diminution des HSA, entraînant une transformation d’une bonne partie de ces heures en heures postes.

Les représentants du personnel enseignant, du personnel d’éducation, des parents d’élèves et des collectivités locales du collège André Gide.

Collège Dufy - Le Havre (suite)

Suite à l’HIS et à une rencontre avec la FCPE cette semaine, nous avons décidé de monter d’un cran la mobilisation : BLOCAGE TOTAL DU COLLÈGE JEUDI 14 MARS.

article de presse havraise

JEUDI 7 MARS

Collège A. Gide - Goderville

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les enseignants du collège André Gide de Goderville sont contraints de se mettre massivement en grève (75% de grévistes à 10h) ce jour, jeudi 7 mars 2013, afin de faire sérieusement entendre leurs revendications.
En effet, la dotation en heures pour la rentrée 2013 est tout simplement inacceptable et nous attendons une revalorisation immédiate de celle-ci, sans attendre une réévaluation des moyens fin juin (comme proposé lors de l’audience du mardi 5 mars).
Une prétendue perte de 13 élèves (« évaporation naturelle » selon les services du rectorat) engendre la suppression de deux divisions et l’équivalent de 4,5 postes, obligeant au moins un collègue dans presque chaque discipline à partager son service dans un, voire deux autres établissements (13 postes concernés, soit 27% des personnels enseignants). Situation d’autant plus illogique que le nombre d’HSA en augmentation va contraindre tous les collègues à supporter une charge d’heures supplémentaires, y compris ceux qui seront en service partagé. Cela va également entraîner la mise en péril d’un grand nombre de projets ou d’options (EOLE, PSC1, Atelier Sciences, classe bilangue, latin) qui contribuent de manière efficace à la réussite de nos élèves (92% de réussite au DNB pour une moyenne académique de 87,1%).
Autre conséquence, les effectifs par classe vont considérablement augmenter (moyenne prévue de 28,16 en 5e et de 29,66 en 4e) alors que nous accueillons plus de 50% d’élèves issus des CSPD.
Les parents d’élèves, mais aussi les élèves, soutiennent nos actions et mènent les leurs en parallèle, s’inquiétant tout autant que nous de la dégradation des conditions de travail de leurs enfants , du choix d’enseignement offert , et de l’ avenir de leurs enfants compte tenu que les lycées de secteur subissent les mêmes décisions ministérielles.
Ce jour, l’administration a décidé de renvoyer les élèves chez eux, sans savoir si tous les professeurs étaient grévistes.

Le personnel enseignant du collège André Gide

MERCREDI 13 FEVRIER

Collège J. Michelet - BIHOREL

Les collègues du collège ont été reçus en audience pour expliquer leur refus de la disparition du dispositif TSL.
Signez la pétition par ce lien.

Lycée de la Vallée du Cailly - DEVILLE LES ROUEN

La motion mise au vote au CA du lycée par les élus SNES-FSU est consultable ci-dessous.

Motion CA DHG lycée Déville

MARDI 12 FÉVRIER

Lycée J. Ango - Dieppe

la DHG a été repoussée par 2 fois à une large majorité compte tenu de son insuffisance ( 67,5h en moins de dotation par rapport à l’existant, une 4e T ES ayant été ouverte cet été). Une motion dénonçant cette situation a été jointe au procès-verbal du CA.
La suppression d’un poste d’allemand inquiète d’autant plus que, dans le même temps, un autre poste est supprimé à la faveur d’un départ à la retraite dans le lycée voisin (Neruda). L’avenir de cet enseignement est en jeu dans l’agglomération dieppoise : sur les 3 Lgt et les 4 collèges de la ville, il ne reste que 4 enseignants d’Allemand titulaires de leur poste.

Lycée G. De Maupassant - FECAMP

Reçus en audience au Rectorat ce lundi, les enseignants ont remis une pétition signée par 131 collègues (sur 170) appuyant la demande d’augmentation de la dotation horaire et la transformation des heures supplémentaires en heure-postes.

A ce titre, Il a été remis au Secrétaire Général 12 courriers d’équipes disciplinaires refusant toute heure supplémentaire au-delà de l’heure imposable ainsi que le tutorat de stagiaires pour certaines équipes, ou indiquant un nombre fermement limitatif d’heures supplémentaires acceptées, ce afin de mettre sous contrainte les services du Rectorat à la rentrée prochaine, et même bien en amont.

Dans toutes les disciplines menacées, tous les collègues s’engagent à refuser toutes les heures non imposables (14 collègues/14 en STMG, 11/11 en STI, 6/7 car un congé long pour maladie en Physiques, 11/11 en anglais, 7/7 en EPS...).
Les enseignants ont aussi interpelé les élus locaux et les parlementaires.Ils ont prévus de manifester aujourd’hui par un sit-in.

VENDREDI 8 FEVRIER 2013

Collège Croix Maitre Renault - BEAUMONT LE ROGER

Second CA sur la DHG avec une réponse de l’inspection académique sur les heures manquantes. Selon l’IA, il ne manquent pas d’heures, elles seraient utilisées pour créer des groupes "non réglementaire" en langue. Sans ces groupes, les effectifs atteindraient pourtant les 32/33 en LV1 anglais. Le réglementaire ne semble vraiment pas rejoindre les besoins des élèves. La DHG a donc encore été rejeté par 19 voix contre.

Collège R. Dufy - LE HAVRE

Semaine bien occupée, la pression ne retombe pas.

Nouvel article dans la Presse Havraise le 06/02.
Nouveau vote le 08/02 contre la DHG encore plus massif (20 contre 2 pour).
Courrier envoyé par C. TROALLIC Députée et L. LOGIOU Conseiller Municipal et Vice-Président de la Région.

Nous serons reçus à l’IA à ROUEN le 13/02 à 17H. Nous apporterons les signatures de soutien aux revendications des parents du collège (250 récoltées à ce jour).

JEUDI 7 FEVRIER 2013

Lycée J. Prévert - PONT-AUDEMER

La DHG du lycée Jacques Prévert a été rejetée par 10 pour, 12 contre et 2 abstentions.
Malgré une dotation en "hausse" de 1,5 h (pour 29 élèves de moins) et la création de deux postes, la rentrée 2013 ressemblera pour l’essentiel à la précédente.
En pièce-jointe on pourra lire l’explication de vote des représentants SNES-SNEP et de la FCPE ainsi qu’une motion adoptée par 12 pour et 12 abstentions sur les capacités d’accueil du lycée.

Motion CA DHG - collège Prévert - PONT-AUDEMER

MERCREDI 6 FÉVRIER 2013

Collège Rosa Parks - LES ANDELYS

Les collègues du collège insatisfaits des conditions de rentrée au collège ont présenté en CA la motion suivante :

Motion Rosa Parks

Collège Charcot - LE TRAIT

Au collège du Trait, concernant la DHG, nous nous sommes abstenus lors du vote en CA. Comme l’indiquent la motion en pièces jointes, nous nous battons pour le maintien d’une seizième classe.

De son côté, la Principale réclame plus d’heures.... Elle espère obtenir un BMP de 9 heures en français.

Motion CA Le Trait

MARDI 5 FÉVRIER 2013

Collège Guillaume le Conquérant - SAINT SAENS

CA du mardi 5 février 2013

La DHG octroyée est aussi indigente que celle de cette année : classes chargées (27-28 en 6°-5°, plus de 25 en 4°-3°), il n’y a plus d’IDD, très peu de possibilité de travail en groupes allégés (en sciences surtout), et les heures sup. envoient un collègue à mi-service dans un autre établissement.

DHG refusée : 12 contre, 1 abstention, 6 pour.

Un deuxième CA est convoqué lundi prochain.

Motion CA DHG collège G. Le Conquérant SAINT SAENS

Lycée J. d’Arc - ROUEN

Les élèves ont bloqué le lycée de 6h du matin à midi.
Nous avions prévu de faire cours avec des affichettes autour du cou ou épinglées sur nos vêtements mais… nous n’avons pratiquement pas vu d’élèves pendant la matinée.
Néanmoins, nous avons eu beaucoup de succès quand nous sommes descendu-e-s en homme ou femme sandwich les rejoindre dans le hall au début de leur sitting (qui a duré de 14h30 à 15h30 et regroupé beaucoup d’élèves).
Vu les circonstances, nous avons remis à demain la distribution d’une lettre aux parents écrite avec la FCPE (ci-dessous) : nous y appelons à un rassemblement au rectorat mercredi 13 février à 14h30 et nous espérons que d’autres lycées se joindront à nous.
Nous avons fait, conjointement avec la FCPE, une nouvelle demande d’audience au Rectorat

Le CA s’est tenu à 17h45.
La DHG a été rejetée par14 voix contre et 4 pour.
Notre motion (cf. ci-dessous) a été adoptée par 14 pour, 2 abstentions et 2 refus de vote.
Une nouvelle Commission Permanente est convoquée jeudi 7 et un nouveau CA lundi 11.

Motion lycée J. d’Arc ROUEN
Lettre enseignants parents - lycée J. d’Arc ROUEN

Lycée G. Flaubert - ROUEN

La motion ci-dessous a été adoptée au CA.
La DHG a été refusée.

Motion CA lycée G. Flaubert ROUEN

LUNDI 4 FEVRIER 2013

Collège R. Coty - AUFFAY

Motion présentée au CA du 04 février 2013

Dotation horaire globale pour l’année 2013/2014

Nous demandons la transformation de 15 heures supplémentaires en heures postes.
En effet, le nombre (62) de ces heures ramené au nombre d’enseignants pouvant les prendre en charge atteint des proportions incompatibles avec un travail dans de bonnes conditions tant pour les enseignants que pour leurs élèves.
Par ailleurs nous demandons la reconduction du mi-temps de documentation en complément du temps partiel et des 7 Equivalents Temps Plein à la vie scolaire.

Collège Siegfried - St Romain de Colbosc

Le CA concernant la DHG s’est déroulé le lundi 04 Février 2013 dans notre établissement.

A la prochaine rentrée, il est prévu 23 élèves en moins. Cette baisse aurait pu permettre de diminuer le nombre moyen d’élèves par classe (25,5 cette année) et d’améliorer les conditions de travail des élèves et des enseignants. Au lieu de cela, le DASEN a décidé de supprimer deux divisions (une en sixième, une en troisième), ce qui entraînera une hausse significative du nombre d’élèves par classe (27 en sixième et en quatrième).

La perte de 52,5 Heures Postes à la prochaine rentrée entraîne 3 suppressions de postes (en Lettres classiques, en Mathématiques et en EPS) ainsi que 2 compléments de service (en Arts Plastiques et en Lettres Modernes).

Avec plus de 25 élèves par classe, comment les collègues de langues vivantes peuvent-ils pratiquer l’oral ? Comment les collègues de SVT, Sciences Physiques et Technologie peuvent-ils faire des travaux pratiques ?

Avec le soutien des parents d’élèves de la FCPE, nous avons demandé des moyens pour effectuer des dédoublements dans ces disciplines et la motion suivante a été adoptée :

En revanche, la DHG a été adoptée à une courte majorité 14 POUR (administration et parents d’élèves PEEP) et 11 CONTRE (enseignants et parents d’élèves FCPE).

Nous avons également interpellé la députée de notre circonscription, Estelle GRELIER, et nous lui avons transmis notre demande de dotation complémentaire.

Motion clg St-Romain de Colbosc

Collège A. Schweitzer - NEUFCHATEL-EN-BRAY

- option 1 : les chiffres de l’IA sont bons et nous n’avons que 148 élèves de 6e donc nous perdons une classe de 6e et l’équivalent de quatre demi-poste (français, anglais, EPS, HGéo). Donc on sera à 28 élèves / classe en 6e

- option 2 : les chiffres de l’IA sont faux et nous avons 158 élèves de 6e (enquête de la principale auprès des directeurs d’école), nous demandons le maintien de six classes de sixième et nous ne perdons que deux demi-poste (EPS, Anglais).

Dans tous les cas de figure, le "changement ce n’est pas maintenant". Fonctionnement à plus de 26/classes et obligation de structure/niveau.
Bilan : cela fait dix ans que nous perdons des moyens. De toute façon, bientôt, l’on ne pourra plus asseoir les élèves dans les classes...

Comme nous n’avons plus d’atelier relais pour faire tampon, nous avons eu 4 conseils de discipline et 2 autres de prévus la semaine prochaine.

Jeudi Heure syndicale à 12h30 sur le sujet et jeudi soir CA pour voter la DHG.

Collège R. Dufy - LE HAVRE

Deuxième CA : la DHG a été largement repoussée par 18 voix contre et 2 voix pour.

La motion (cf ci-dessous) écrite par les enseignants et les parents a été massivement approuvée par 18 voix pour et 2 abstentions.

Dans la discussion le CA à l’unanimité a réclamé une classe de plus en troisième et un deuxième poste de CPE.

Les autres revendications sont très majoritaires.

Troisième CA le 08 Février.

L’article paru dans la Presse Havraise du jour résume bien la situation.
Il a eu pour effet également une interview à France Bleu qui doit passer demain matin.

Motion clg Dufy LE HAVRE

Collège C. Claudel - ROUEN

L’heure d’information syndicale a regroupé 25 personnes, à la veille du CA.

Des heures en latin manquent, et les heures d’IDD doivent être fléchées sur le cycle central.

Lycée P. Neruda - DIEPPE

Motion présentée par la liste SNES au CA du 4 février 2013

Pour la rentrée prochaine, le rectorat prévoit :

- la suppression d’une classe de seconde, ce qui fragilise la structure du lycée ;
- la disparition d’une filière, le BTS IPM (Industrialisation des Produits Mécaniques), ce qui restreint l’offre de formation du lycée.

La suppression de la classe de seconde est la conséquence directe de la perte d’une vingtaine d’élèves qui, parce qu’ils avaient demandé uniquement l’option MPS en seconde au lycée Neruda, ont été ré-orientés d’office au lycée Ango par l’Inspection académique à la rentrée 2012.

Cette orientation forcée a été confirmé par M. Vincent Aubert, directeur du SAIO, lors de l’audience du mercredi 16 janvier.

Bien entendu, c’est le lycée qui fait les frais de cette décision !

La suppression du BTS IPM répond à une logique purement comptable, sans prendre en compte :

- la formation qualifiante pour nos étudiants de ce BTS.
- le fort taux de réussite à l’examen
- le fort taux d’insertion dans la vie professionnelle

Même si la direction de l’établissement a fait au mieux pour proposer une répartition correcte de la DHG, nous ne pouvons apporter notre caution car cette DHG affaiblit de manière inquiétante ce lycée.

Les enseignants des listes SNES et indépendants, les parents d’élèves FCPE, les élèves et les représentants de la ville de Dieppe élus au Conseil d’Administration votent et appellent à voter contre la répartition de la D.H.G. 2013 – 2014 !

Vote de la DHG : 1 refus de vote, 2 abstentions, 5 pour et 14 contre

Lycée C. Saint-Saëns - ROUEN

Le lycée C. St. Saëns de Rouen était en grève (plus de 50%) aujourd’hui.

Bonne présence devant le lycée à 8 heures, bien médiatisée (consulter le site de France 3.).

Bonne implication des parents, présence d’élus en soutien ; nous sommes partis bruyant en cortège cet après-midi par la rue du Gros-Horloge et la place du Vieux-Marché, avec une trentaine d’élèves, pour demander à être reçus au rectorat. On a fait un petit siège rue de Fontenelle : une audience pour Saint-Saëns ! une audience pour Saint-Saëns !
Finalement, le directeur de cabinet a reçu deux parents et deux deux profs, les a écoutés - sans certes s’engager. La véritable audience reste à venir, le plus tôt possible.
France 3 nous a suivis tout l’après-midi.

Le CA a lieu ce soir, un vote négatif est probable ; l’action doit continuer...

Lycée G. de Maupassant - FECAMP

Nous occupons le lycée ce soir. Les parents d’élèves nous soutiennent, nous boycottons le premier CA et avons obtenu un report du troisième CA prévu (du fait du vote contre la DHG pressenti au second CA). Ce dernier aura donc lieu le 15 février prochain, et non plus le 11, ce afin de pouvoir rencontrer la Rectrice aux côtés d’Estelle Grelier, députée de la circonscription, qui a obtenu un rendez-vous pour le 11 ou le 12. Nous rencontrons ce soir à 17h30 la Vice-Présidente de Région, et organisons par disciplines le refus des heures supplémentaires ainsi que pour certaines équipes le refus de tutorat de stagiaires, ce afin de mettre le Rectorat sous contrainte à la rentrée prochaine en matière d’absorption du pourcentage d’heures supplémentaires souhaité.

Les calculs du Rectorat censés être savants se sont avérés être erronés, puisque sans changer les effectifs prévisionnels, 17,5 heures supplémentaires nous ont déjà été attribuées. Nous remettrons donc en question la baisse de 80 élèves annoncée, et déclinerons toutes les insuffisances observées en matière de structures et moyens pédagogiques alloués.

VENDREDI 1er FEVRIER 2013

Collège Marcel Pagnol - GRAVIGNY
Le CA a rejeté la DHG proposé par 19 voix contre et 3 pour.
La motion suivante a été adopté.

Collège Dufy - LE HAVRE

La dotation du collège entrainant des effectifs très élevés par classe (moyenne record du département 76 avec 27,7), la riposte s’organise avec les parents.

Les collègues ont demandé à rencontrer l’IA, le Recteur et les élus.

Le premier CA a été boycotté après lecture du texte ci-dessous :

Dufy boycott CA

Lycée C. Monet - LE HAVRE

Ci-dessous la motion préalablement (13 POUR, 3 ABST) adoptée par le CA du 28 au refus de la DHG (13 CONTRE, 3 POUR).

Avec une prévision (dont nous doutons de la validité... en raison de la densité d’établissements privés qui nous encerclent et qui risquent d’absorber ceux qui ne pourraient rejoindre nos effectifs) d’entrants en seconde en diminution, ce qui, "à moyens constants" aurait du conduire à 40 heures de moins, nous accusons un recul de DHG de 77 heures avec 3 suppressions prévues :

- 1 poste lettres classiques
- 1 poste d’anglais
- 1 poste de maths

Ces suppressions de postes ne sont pas justifiées au regard des besoins en heures du lycée.

En anglais, une fois le poste supprimé, il restera 27 heures à pourvoir (en HSA ou en complément de service d’un autre établissement). Il déclare vouloir demander un complément de service de 9h. Sachant que tous les ans au moins un collègue d’anglais est à mi temps au lycée il faudra donc deux compléments de 9H : on retrouve les 18 H du poste supprimé. Par ailleurs, les calculs sont faits sur un nombre de groupes dans chaque niveau inférieur aux années passées, il n’y a pas moins d’élèves qui font de l’anglais, juste moins de groupes (groupes de compétences pour ce qui nous concerne) pour les accueillir, on gonfle les effectifs par groupe, on a moins besoin de profs. Donc là on perd un poste sans réelle justification. De plus, on ne le retrouvera pas si les prévisions d’effectifs sont revues à la hausse en juillet, comme c’est déjà fréquemment arrivé, ou les années futures. (Si la population de l’agglo baisse, il apparaît en effet que la pop scolaire des troisièmes nés il y a 15/16 ans s’avère, elle, stable dans les collèges du secteur)

En mathématiques, c’est 30.5 H.

En Lettres classiques, c’est 11 H mais si on regroupe avec les Lettres modernes, c’est 26 H.

En CA, nous avons argumenté points par points sur la stupidité du système qui pousse à supprimer des postes pour au bout du compte imposer des HSA et des services partagés aux collègues.

A noter que la réforme Chatel s’applique dans 3 terminales STMG et 2 terminales ST2S avec les effets dénoncés depuis son adoption... (disparition du cadrage national TD/TP/Cours qui "élague" les horaires des enseignements technologiques...).

Motion lycée C. Monet LE HAVRE

Lycée G. de Maupassant - FECAMP

Ayant perdu 130 heures et 8 postes sur nos deux lycées, nous avons décidé de les occuper, chose qui a donc été faite cette semaine (un reportage a été diffusé hier 19h sur France 3 Baie de Seine). Nous avons sollicité une audience au Rectorat, tout comme l’a fait M. Patrick Jeanne, maire de Fécamp avec lequel nous sommes en contact, mais le jour proposé est le 6 mars, date tout à fait inacceptable !

Ci-dessous, un courrier adressé à l’Inspection dans un même temps, signé par tous les membres d’une même équipe disciplinaire (anglais), car les leviers refus d’heures supplémentaires et tutorat de stagiaires combinés sont sans doute le premier mode d’action à mettre en oeuvre dans tous les établissements mis en difficulté du fait des DHG proposées.

Courrier lycée FECAMP - IPR anglais

MERCREDI 30 JANVIER 2013

Lycée Jeanne d’Arc (ROUEN)

"Nous avons boycotté le CA du 24 sur le Projet d’Établissement : la FCPE, les élèves s’étant joints aux enseignantEs, le quorum n’a pas été atteint"

Nous avons eu à la Commission Permanente du 28 plus de précisions sur la DHG (-128,5 h) et la détestable surprise de voir que notre proviseurE prévoyait 6 suppressions de postes (en Conseil Pédagogique, elle avait parlé de 3 postes et de compléments de service dans un autre établissement dans 3 autres disciplines).

3 de ces suppressions correspondent à des départs à la retraite (Allemand, Espagnol, Lettres classiques), le 4e à un poste vacant bloqué cette année pour un stagiaire (Maths), les 2 derniers (Histoire-géo et Lettres Modernes) à des collègues qui vont avoir une mesure de carte scolaire (la collègue de Lettres modernes est arrivée cette année de Canteleu par mesure de carte scolaire…).

Nous aurons le même nombre d’élèves en seconde et une classe en moins, 25 élèves en moins en Première et 1 Prem S en moins.

En Terminale, nous perdons 38 élèves : la proviseurE voulait supprimer une Terminale L mais le rectorat lui demande de garder les 4 pour 112 élèves sans pour autant lui faire une rallonge en heures.

Nous ne croyons pas une seconde qu’avec 4 Term L on gardera 112 élèves : on imagine qu’elles seront remplies des redoublantEs de l’agglo qui n’auront pas trouvé de place ailleurs !

Le lendemain de la Commission Permanente, nous avons exigé à 25 dans le bureau de la chef qu’elle revoie sa copie et qu’elle sauve au moins le poste d’Histoire-géo en revenant au système d’AP en seconde que nous avons adopté dès le début de la réforme. En effet, elle veut passer de 2h en Français, 2h en maths et 2h en Hist-Géo à 1,5h en Français, 1,5h en maths et 2h de "projets" (en HSA qui plus est !!) ce qui a pour effet immédiat de supprimer 10 fois 2h, soit 20h d’Hit-Géo.

Nous prenons une heure syndicale vendredi matin 3 février."

Déclaration CA Jeanne d’Arc

Collège J.-J. Rousseau - DARNETAL

DHG équivalente à la précédente.
Effectifs encore en hausse en 6e.
Aucune marge de manoeuvre.
Poids des HSA insupportable qui implique plusieurs compléments de service.
DHG rejetée lors du CA du 29/01/13 (14 contre / 5 pour / 4 abstentions)
Motion adoptée (14 pour / 5 abstentions / 4 refus de vote)

Nouvelle commission permanente et nouveau CA convoqués pour la semaine prochaine.

Motion CA DHG clg Rousseau Darnétal

MARDI 29 JANVIER 2013

Collège J. Michelet - BIHOREL

Une pétition est en signature auprès des parents d’élèves et des personnels.

Pétition clg Michelet BIHOREL

La motion suivante a été présentée au CA :

motion CA collège Bihorel

Collège Croix Maitre Renault - BEAUMONT LE ROGER

Le CA du collège c’est réuni le mardi 29.
La dotation horaire globale est de 587h alors que les besoins pour faire face aux horaires réglementaires et aux heures statutaires est de 599h.
Le CA a donc rejeté cette DHG et adopté la motion suivante.

LUNDI 28 JANVIER 2013

Lycée C. Saint-Saëns - ROUEN

Le lycée-collège Saint-Saëns se mobilise pour son avenir.

Une sombre rentrée 2013 se prépare à Camille Saint-Saëns :

- fermeture d’une division de seconde ;
- diminution de 131,5 heures de la dotation ;
- suppression de cinq postes d’enseignants au lycée, deux au collège.

C’est une véritable saignée !

Un préavis de grève a été déposé pour le lundi 4 février, jour du CA.

La dotation proposée ne tient pas compte des caractéristiques du lycée Saint-Saëns : son unité avec le collège, la structure de ses classes, puisque le Rectorat finance sept divisions de Première quand huit sont indispensables. Elle compromet tous les dispositifs d’accompagnement et de dédoublement, et donc d’abord le soutien aux élèves en difficulté. Elle méconnaît les efforts d’accueil des élèves dans les meilleures conditions de vie et d’étude. Elle obère l’avenir du plus petit lycée de Rouen, le seul lycée-collège de l’Académie.

Les personnels et les élus des parents d’élèves demandent le maintien de la huitième division de Seconde, la remise à flot de la dotation de Première, la garantie d’une poursuite d’étude au lycée pour tous les collégiens de Saint-Saëns qui le souhaiteront. Ils demandent à être reçus d’urgence au Rectorat qui doit assurer l’avenir de l’établissement.

MERCREDI 23 JANVIER 2013

Lycée Flaubert - ROUEN

Une heure d’information syndicale s’est tenue mardi au lycée Flaubert. Nous avons commencé par faire le point sur le projet de loi Peillon. Une motion demandant le retrait de ce projet a été mise au vote.

Une trentaine de collègues sur une petite quarantaine de présents a voté pour le retrait du projet de loi.

Nous avons alors abordé la question de la DHG sur un plan global (agglomération rouennaise) et au lycée. Les échanges se sont concentrés sur la question des effectifs en classe de secondes et en STMG. Les collègues sont excédés d’avoir à supporter de tels effectifs (35) avec des groupes d’élèves de plus en plus fragiles ou dissipés.

Ce constat nous a amenés tout naturellement à parler de la journée d’action du 31 janvier.

Lycée Blaise Pascal - ROUEN

DHG présentée hier soir en Conseil pédagogique. On est à 11 h de moins par rapport à l’année dernière, avec une 2de en moins une “demi” STI prévue (soit sans dédoublement en techno).

Annoncé une création en SVT, une suppression en Prod. (= support d’un collègue parti comme pers. de direction) + une suppression en LP (poste de lettres-anglais).

Annoncé aussi 2 compléments en Histoire-Géo (=10h) et anglais (8H prévu sur la SEP).

La création en SVT est conditionnée à la suppression d’un support de 15h.

Sinon, sur la DHG, on va demander une audience, essentiellement pour gagner du temps et essayer de faire baisser les HSA. On siège demain à la CP, pour annoncer notre demande d’audience et le report du CA prévu lundi.

LUNDI 21 JANVIER 2013

LP G. Baptiste - CANTELEU
Heure d’information syndicale

SAMEDI 19 JANVIER 2013

Nuit de l’orientation ÉVREUX : communiqué de presse du 17 janvier

Dans le cadre de la prochaine loi de décentralisation, le projet de loi prévoit le transfert aux régions des centres d’information et d’orientation, seul service d’orientation public et gratuit de l’Éducation Nationale.
Les conseillers d’orientations psychologues de l’éducation nationale du département de l’Eure ont décidé de s’adresser aux usagers de ce service public lors de la nuit de l’orientation organisée à Évreux le samedi 19 janvier de 14h à 20h.
Ils se rassembleront donc devant la CCI Formation EURE - 461 rue Henri Becquerel à EVREUX afin de distribuer des tracts et de dialoguer avec les personnes concernés par ce projet qui remet en cause la mission d’orientation scolaire de l’Education Nationale.

VENDREDI 18 JANVIER 2013

Lycée G. Flaubert - ROUEN

Le conseil pédagogique s’est réuni le 18 janvier à propos de la DHG :
+ 53 h en dotation initiale
+ 30 h par rapport à la dotation actuelle,
+1 TL-ES (soit environ + 36 h de cours).
Effectifs : prévus à 35 dans toutes les classes
A priori pas de fermetures de classes ni de postes supprimés en perspective.

Collège R. Dufy – LE HAVRE

+11 élèves et +3 h
Effectifs par classe : moyenne record de Seine Maritime de 27,7 !
Actions prévues (comme l’an dernier et l’année précédente) : lettre aux parents, rencontre avec les élus, audience à l’IA, boycott du premier CA prévu le 01/02, médiatisation...

Collège J. Charcot – OISSEL

moins 34 élèves... ce chiffre paraît élevé.
La suppression d’une classe en 3e va porter les effectifs à 29 élèves sur ce niveau !
Première réunion vendredi prochain avec l’administration pour la répartition des moyens.

Collège H. de Navarre – YERVILLE

moins 15 élèves
moins 1 classe de 3e
Les prévisions par niveau sont minorées notamment en 5e et 4e :
159 élèves de 5e (pour 165 élèves en 6e cette année)
146 élèves de 4e (pour 153 élèves de 5e cette année)

JEUDI 17 JANVIER 2013

Lycée Le Corbusier – SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY

Grève (cf. article)

Lycée Senghor - EVREUX

Motion CA DHG lycée Senghor