22 janvier 2015

ACTUALITES

Préparation de rentrée 2015 : le CTA du 22 janvier entretient le flou !

La FSU a prononcé la déclaration suivante :

Déclaration de la FSU pour le CTA du 22 janvier

Préparation de la rentrée 2015 :

L’académie se voit doter pour la prochaine rentrée de 45 postes supplémentaires pour 483 élèves supplémentaires.

La répartition décidée par le Rectorat sera la suivante :

collèges et SEGPA 27 - 167 élèves - 13 ETP
collèges et SEGPA 76 - 867 élèves -26 ETP
lycées + 1408 élèves +82,5 ETP
LP + 109 élèves 0 ETP

Les établissements se verront cette année doter en plus des Heures postes et HSA d’IMP liées aux nouveaux décrets.

Le texte régissant ces IMP n’a pas encore été validé par le Ministère : ainsi ces IMP n’ont pas à être réparties dès maintenant lors des votes des DHG.

Cependant, il a été annoncé que 2h et demi étaient fléchées dans les attributions pour compenser les anciennes heures statutaires : coordination EPS, labo histoire et techno...

La FSU a posé de nombreuses questions à ce sujet, comme pour les différentes pondérations. Un groupe de travail avec le Rectorat permettra d’y répondre plus précisément ultérieurement.

DHG Lycées

Les DHG prévisionnelles des lycées nous seront communiquées ultérieurement. Une fois de plus, le Rectorat refuse de jouer le jeu de la transparence et fait silence sur la répartition des moyens en lycées alors que celle-ci est déjà transmise aux chefs d’établissement. D’ores et déjà, les premières nouvelles sont inquiétantes. Par exemple, le lycée Le Corbusier (St Etienne du Rouvray) s’est vu attribuer une DHG en baisse de plus de 8%, ce qui, en l’état, pourrait engendrer la suppression de 8 à 9 postes. C’est l’existence même du lycée qui est ici posée ! De tout cela , rien en CTA !

La FSU avait demandé un tableau récapitulatif, par lycée, des DHG 2014, prévisionnelle et réelle (en l’occurrence, cela permettrait d’évaluer les ajustements de rentrée qui ont été fort nombreux du fait d’effectifs volontairement sous-estimés !), des DHG et IMP prévisionnelles pour 2015. Alors que cela se fait sans problème dans d’autres académies, ce serait chose impossible dans la notre !
Cette situation est d’autant plus inquiétante que la rentrée s’annonce difficile, compliquée par la mise en place des nouveaux décrets en matières d’organisation de services dont les modalités d’application ne sont pas totalement connues à ce jour. Il est officiellement prévu dans l’académie une augmentation des effectifs en lycée de plus de 1400 élèves à la rentrée prochaine. Certes, il est annoncé la création de 82,2 ETP (équivalent temps plein) pour faire face à la poussée démographique. Cela ne peut suffire quand on mesure l’ampleur des besoins, besoins accrus par les suppressions de postes massives des années antérieures.

DHG Collèges

Les DHG prévisionnelles des collèges seront communiquées lors des CTSD de lundi 26 janvier.

Pour les collèges, 12 collèges ont été classés « rural isolé en difficulté ». 2 critères ont été retenus : le taux de CSP défavorisé et le pourcentage d’élèves résidant en milieu rural isolé.

Les collèges concernés sont :

- dans l’Eure : les collèges de Thiberville, Rugles, Breteuil sur Iton, la Barre en Ouche et Broglie ;

- en Seine Maritime : les collèges de Blangy sur Bresle, Doudeville, Aumale, Valmont, Cany-Barville, Londinières et Fauville en Caux.