27 janvier 2013

CATÉGORIES

Référentiel métier CPE, un premier pas vers une reconnaissance du métier !

Cet acte fort pour la reconnaissance du métier, fait écho à la circulaire de 1982. Mais comment l’action du SNES-FSU a-t-elle permis cette avancée, alors que la première version, faisait des CPE des « pilotes », « managers » ou « conseillers techniques du chef d’établissement » ?

Retour sur les faits

En décembre et dans l’urgence, le ministère a souhaité la remise à plat du référentiel de compétences professionnelles de formation en vue de la création des futures ESPE (Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education). Il anticipe ainsi les négociations sur les métiers et leurs missions annoncées par V.Peillon.
Lors de la 1re réunion, les représentants du SNES ont fait part de nombreuses critiques tant sur le fond que sur la forme et ont refusé d’amender le texte. Outre sa confusion, ce projet avalisait une réorientation du métier vers des fonctions de management d’un service vie scolaire et de conseiller de la seule équipe de direction. Un courrier a aussi été adressé au ministre en exigeant la réécriture.

Le 17 janvier, un second texte présenté comme définitif nous est présenté. Des améliorations de forme avaient été apportées, mais il restait inacceptable sur la conception de la fonction. Le SNES a donc adressé une contribution sur le métier au ministère.

Enfin des avancées !

C’est sur le sens même du métier que le SNES est intervenu et a été entendu. En l’état actuel des discussions, la version proposée a intégré bon nombre de nos propositions.
La vie scolaire des élèves y trouve sa place, le rôle éducatif et pédagogique dans les équipes n’est pas oublié, la notion de chef de service a disparu.

Des critiques demeurent sur l’objectif même du texte et son rôle dans la formation et l’évaluation, ainsi que sur l’insuffisance d’articulation entre savoir théoriques et pratiques dans un référentiel qui a vocation à nourrir les maquettes de Master Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation (MEEF) des futurs ESPE.

Reste cette réelle avancée obtenue grâce à la ténacité du SNES-FSU pour faire reconnaitre le rôle éducatif et pédagogique des CPE !
La bataille pour la reconnaissance de notre métier n’est pas terminée, rejoignez le SNES pour y participer !

Pour en savoir plus :

http://www.snes.edu/-Referentiel-de-competences,5577-.html