Le Comité Délibératif Fédéral Départemental de la FSU76, réuni le 9/11/09, a débattu de la mise en place des stages 108H dans le 1er et le 2nd degré par le rectorat de l’académie de Rouen.

Malgré le report d’une année de la réforme de la formation et du recrutement des enseignants, le ministère de l’éducation nationale a publié le 20 août une circulaire instaurant des stages pour les étudiants inscrits aux concours dans le cadre de « dispositions transitoires ».

Cette circulaire est inacceptable car au lieu de permettre une véritable formation professionnelle, elle tend à utiliser les étudiants comme moyens de remplacement.

La FSU76 s’oppose en particulier à tout exercice en responsabilité de missions d’enseignement par des étudiants, elle rappelle son attachement aux stages de formation (observation et pratique accompagnée).
Par ailleurs, la FSU76 rappelle son exigence de maintien pour les lauréats aux concours 2010 de l’année de professionnalisation dans les conditions actuelles (1/3 en stage en responsabilité, 2/3 en formation).

Par conséquent, la FSU 76 demande au rectorat de renoncer à la mise en oeuvre de stages en responsabilité pour les étudiants inscrits aux préparations aux concours d’enseignement du 1er et du 2nd degré.

La FSU appelle les tuteurs et les maîtres formateurs à s’’opposer collectivement à l’’organisation de ces stages qui conduiraient à utiliser les stagiaires ou les tuteurs comme moyens de remplacement ou d’enseignement.

Parallèlement, la FSU 76 proposera aux autres organisations syndicales des personnels, des étudiants et aux fédérations de parents d’’élèves de mener une campagne d’information auprès des étudiants afin d’’expliquer en quoi ces stages sont une atteinte à la qualité même de l’’enseignement, et pour rappeler l’exigence de la FSU de véritables pré-recrutements et d’une réelle allocation d’’autonomie pour les jeunes, leur permettant de réaliser leurs études dans de bonnes conditions.