Un groupe de travail s’est tenu ce 4 juillet à l’Inspection Académique de Seine-Maritime pour présenter aux représentants des personnels les ajustements de structures pour la rentrée 2013.

Créations/suppressions de divisions

L’an dernier, à la même époque, il y avait eu 9 créations et autant de suppressions. Cette année il y a 3 ouvertures/4 fermetures.

Au mois de mars, le Directeur Académique avait annoncé qu’une réserve de 270H restait disponible pour les ajustements. Après ceux déjà effectués, elle n’est maintenant plus que de 15 heures-postes et 96 HSA.

Nous avons interpellé le Directeur Académique sur le fait que les ouvertures de divisions se faisaient, non avec 28 ou 30H, mais avec seulement 20H (dont souvent une bonne partie en HSA), ce qui a des répercussions sur d’autres volets de la DHG (remise en question de certaines options...).
Le DASEN a répondu que, s’il octroyait 28H pour une ouverture, il faudrait qu’il retire également 28H pour une fermeture, ce qu’il ne faisait pas. Si cette vision globale peut se comprendre, elle n’a toutefois pas de sens pour un établissement donné, qui se trouve mis en difficulté pour préparer le rentrée.

Les modifications de structures effectuées en cette fin d’année scolaire sont donc :

Transfert de divisions

- collège H. Dunant AUMALE : transfert 5e > 4e
- collège J. Charcot LE TRAIT : transfert 6e > 3e

Ouvertures de divisions

- collège J. Delacour CLERES : 4e
- collège N. Mandela ELBEUF : 6e
- collège C. Bernard LE HAVRE : 6e

Fermetures de divisions

- collège J. Verne DEVILLE LES ROUEN : 6e
- collège J. de la Varende MONT SAINT AIGNAN : 6e
- collège Val Saint Denis PAVILLY : 6e
- collège Diderot PETIT QUEVILLY : 6e

Passages en Seconde

Nous avons interrogé le DASEN au sujet des taux de passage 3e/2nde.
Il a répondu qu’il faudrait attendre septembre pour avoir des statistiques précises.
Le DASEN a tout de même ajouté qu’il pensait que le taux d’orientation et d’affectation en 2nde serait en hausse de plusieurs points cette année : « c’est un des points de faiblesse de l’académie, c’est un axe du projet académique ».
Cela corrobore des informations reçues d’autres académies, où les taux de passage sont en nette hausse, et où les effectifs de 2nde atteignent des records (37 en moyenne dans l’académie de Poitiers par exemple). Si cette information se confirme, des problèmes importants sont à craindre dans les lycées à la rentrée.

Dérogations

Le DASEN a précisé que le volume de dérogations était similaire à celui de l’an dernier ; seuls les motifs de dérogation ont changé, suite à une directive nationale.