22 mars 2012

ACTUALITES

Service Public d’Orientation : victoire syndicale, les décisions reportées

L’assemblée plénière du Comité Consultatif Régional sur la Formation Professionnelle (C.C.R.E.F.P) chargée de la mise en oeuvre des réformes relatives à la formation professionnelle et à l’orientation se réunissait le jeudi 22 mars 2012. Elle devait émettre un avis sur les conventions de labellisation territoriale dans le cadre Service Public d’Orientation.

La FSU avec ses syndicats, le SNES pour les Conseillers d’Orientation psychologues et le SNUTEFI pour les conseillers de pôle emploi, ont, tout au long du processus, exprimé leur accord pour rendre plus efficace un service de l’orientation pour tous les usagers. Le refus des instances organisatrices de toute véritable concertation avec les organisations représentatives des salariés, les confusions volontairement entretenues sur la reconnaissance des spécificités professionnelles ou sur les possibilités d’accroître le travail des personnels, aboutissent à des conventions qui ne permettraient pas d’améliorer les conditions d’accueil des usagers et alourdiraient la charge de travail des personnels.

La FSU a pris l’initiative, à plusieurs reprises, d’interpeller l’ensemble des interlocuteurs. Cette persévérance porte aujourd’hui ses fruits puisqu’elle débouche sur un accord unanime des organisations syndicales représentatives (CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO, CFDT, FSU, UNSA) pour émettre un avis négatif sur ces conventions. Devant cette expression unanime, les représentants de l’Etat (préfet, recteur), de la région (Conseil régional) ont été contraints d’ajourner le vote de ces conventions et de proposer enfin la mise en place d’une véritable concertation. La FSU, dans le cadre intersyndical, pèsera pour amener à la construction, au niveau régional, d’un Service Public de l’Orientation pertinent pour les usagers et compatible avec les missions des personnels.

Lire ci-dessous la déclaration de la FSU à l’assemblée plénière du CCREFP du 22 mars 2012.