Cette rentrée est celle de la mise en place de la réforme du collège. Combattue depuis des mois par le SNES dans une large intersyndicale représentant 80% des enseignants, cette réforme s’est pourtant mise en place à la rentrée 2016. Ce qui s’est révélé, comme nous le craignions, catastrophique. L’Interdisciplinarité pratiquée jusque-là, libre et consentie, qui donnait du sens aux apprentissages, est remplacée par des EPI imposés d’en haut, coquilles vides qu’il est bien difficile de remplir dans l’intérêt des élèves. Les langues, anciennes et vivantes, paient un lourd tribut à cette réforme. Et l’autonomie, tant vantée, se traduit en réalité par une grande disparité entre les établissements qui pose la question du caractère national de l’Education.

La mise en place des quatre nouveaux programmes à la fois avec l’évaluation des élèves et le nouveau DNB alourdissent considérablement la charge de travail des collègues, ce qui rend impossible un travail de préparation satisfaisant.

Aujourd’hui plus que jamais et à l’heure où se préparera la rentrée 2018, il est urgent de poursuivre la résistance pédagogique contre cette réforme.

Ce stage permettra donc de confronter nos expériences, de débattre de cette résistance, de réfléchir aussi au nouveau brevet, à l’évaluation…

Lieu : Rouen Autorisation d’absence à déposer avant les vacances.

Comment s’inscrire ?