Cette journée exceptionnelle (une première dans l’Eure) sera le début d’une campagne d’alerte et de mobilisation des salariés contre le danger des idées d’extrême-droite et, plus largement, des idées porteuses de régressions sociales et sociétales qui prolifèrent aujourd’hui dans le monde du travail et au-delà. Avec la CGT, la FSU et Solidaires, agissons pour le respect des droits des salariés et des valeurs d’égalité et de fraternité

Le stage se déroulera le mardi 6 mai de 9h à 17h à la Halle des expositions d’Évreux (face à Cora)
Journée ouverte à tout(e) salarié(e) du privé ou du public, demandeur(euse) d’emploi, étudiant(e) et retraité(e).

Déroulé de la journée :

Matin : Interventions de Jean Paul GAUTIER, historien spécialiste de l’extrême-droite et d’un représentant de l’Institut d’Histoire de la CGT sur l’imposture du programme et la montée des idées et de l’influence du FN depuis les années 1970.

Après-midi : Travail en 2 ateliers : en quoi le programme économique et social du FN est incompatible avec le progrès social / en quoi les idées d’extrême-droite (xénophobes, homophobes, sexistes, racistes, antirépublicaines) sont-elles incompatibles avec les valeurs du syndicalisme.

Synthèse en plénière et conclusion.