La campagne électorale des Présidentielles semble faire du lycée un nouvel enjeu politique. Angle mort de la loi de Refondation de 2012, le lycée version Chatel mis en place à partir de 2010, n’a pourtant jamais été remis en cause par les ministres de l’Education Nationale qui se sont succédés. Le bilan de la réforme du lycée n’a jamais été réellement mené malgré les promesses ministérielles. Autonomie des établissements, Accompagnement personnalisé, Enseignements d’explorations, tutorat, passerelles, voie techno de moins en moins technologique, tout ce qui constituait le cœur de la réforme de 2010 fait la démonstration au quotidien de ses limites voire de ses effets délétères. Miné par les effets conjoints de la poussée démographique et des nouvelles dispositions sur le redoublement, comment le lycée peut-il encore permettre de préparer correctement les jeunes à la poursuite d’étude dans le Supérieur ? C’est à cette question cruciale qu’un stage comme celui-ci tente de répondre. Bilan de la réforme, effets de l’autonomie, nouveau statut des enseignants, fin du redoublement en Seconde et droit au redoublement en Terminale, poids de l’autonomie et relations avec la Région, carte des formations, des options, des langues… Ce stage tentera de décrypter les enjeux et les dispositifs pour offrir de nouvelles perspectives de revendications.

Lieu : Rouen Autorisation d’absence à déposer avant les vacances.
Comment s’inscrire ?