Le 5 Juin 2018 : 1/3 de la profession mobilisé à Paris !
A l’appel d’une large intersyndicale SNES-FSU, UNSA, SGEN, FO, CGT et SUD, une délégation des PsyEN /DCIO/ personnels administratifs des CIO et des DRONISEP de l’académie de Rouen est venue battre le pavé parisien entre le jardin du Luxembourg et la rue de Grenelle pour défendre les CIO et les DRONISEP.
A l’issue de la manifestation la conseillère sociale Mme Bourhis a reçu une délégation qui fort du soutien massif de la profession a rappelé quelles étaient nos revendications. L’intersyndicale sera reçue le 4 juillet par le directeur de cabinet.

Le 11 juin 2018 : Action symbolique devant le conseil régional de Rouen, la date du 11 juin correspondant au début de l’examen de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » et son article 10. Action déclinée dans les académies.

Le 16 juin 2018 : les élus PsyEN EDO/ DCIO du SNES-FSU ( M.Dechamps, DCIO Rouen sud, M.Bertaud, PsyEN EDO CIO Le Havre) ont participé au congrès départemental de la FCPE. Le président de la FCPE nationale M. Artis et la secrétaire générale Mme Avet étaient également présents. Nous avons animé avec Claire Guéville, enseignante responsable du secteur lycée au SNES-FSU national une table ronde sur la réforme du lycée, Parcoursup et l’orientation pour en expliquer les enjeux. La FCPE nous renouvelé son soutien (elle l’avait déjà fait dans un communiqué de presse fin avril) consciente que ces réformes vont impacter l’avenir des adolescents, les parents sont très inquiets. Une déclaration commune FCPE 76 / SNES-FSU a été élaborée (en PJ) pour être lue à l’occasion des commissions d’appel du 20 juin.
La FCPE nationale dénonce les conséquences de l’article 10 du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dans une déclaration qui a été envoyée à toutes les fédérations départementales (En PJ). A afficher en salle des profs !

Le 18 juin 2018 : Action des personnels du CIO du Havre devant le carré des docks le matin à l’occasion de la réunion plénière du Conseil régional. Difficile d’approcher les élu.e.s avec 3 compagnies de CRS mobilisées ! Les cheminots étaient attendus. Les personnels hospitaliers du service psychiatrique Pierre Janet étaient aussi mobilisés. Nous avons pu échanger avec la sénatrice PC Céline Brulin. Après-midi : action CIO plein air avant de nous inviter avec les personnels hospitaliers au conseil municipal où l’élue PC Nathalie Nail a porté un voeu de soutien au CIO du Havre. Nous avons eu 5 minutes pour expliquer aux élu.e.s la situation des CIO, nos inquiétudes, nos revendications. Le maire du Havre a refusé de soumettre au vote ce voeu, arguant que la loi était en cours d’examen, et pour ne pas avoir à se mouiller en digne successeur d’Edouard Philippe.

Le 20 juin 2018 : l’action de boycott des commissions d’appel a été diversement suivie dans notre académie. Les 3 CIO où cette action a été très suivie (90% de grévistes !) : Dieppe, Rouen-centre et Rouen-sud s’étaient organisés pour tenir 3 piquets de grève devant les centres d’appel ( Collège F.Léger et LGT Vallée du Cailly) et les CIO de Rouen (Saint-Sever). Quelques collègues plus esseulé.e.s dans d’autres CIO ont également boycotté les commissions d’appel.

Le 23 juin 2018 : une petite « brigade légère » de PsyEN EDO du CIO du Havre a distribué des tracts, fait signer la pétition samedi matin au marché de l’université ( 83 signatures ), pas de stand comme à Dieppe, la municipalité n’est pas aussi bienveillante....mais le public rencontré était globalement réceptif et prêt à signer pour nous soutenir.

Le 2 juillet 2018 : les représentants du SNES-FSU ( Mme Monnier, M.Bertaud) et de l’ACOP-F (Mme Deyrem) ont rendez-vous avec Mme Brulin sénatrice PC sur sa permanence à Bolbec.

A suivre...

article_humanite
déclaration du 20 juin 2018
declaration_service_public_d_orientation_fcpe_juin_2018.pdf