29 mai 2020

CATÉGORIES

Après le confinement, le contrôle et le retour de « l’école de la défiance » :

Aujourd’hui, sous couvert de s’intéresser à nos pratiques et de vouloir les valoriser nous
apprenons qu’en cette période de déconfinement où il n’est pas possible de reprendre
son activité professionnelle comme avant, il est demandé aux DCIO de faire remonter un
tableau nominatif détaillant par demi-journée l’activité de chaque personnel en
présentiel ou distanciel pour les EPLE ou le CIO. Après l’ignorance, c’est la défiance qui
semble de mise dans l’école dite “de la confiance” !

Les sections du SNES-FSU académique de Rouen et de Caen ont interpellé la rectrice.
(Suite dans le courrier adressé à la rectrice en PJ)